La dernière clope de Cori

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La dernière clope de Cori

Message par Invité le Jeu 10 Déc - 23:10

Bonjour à tous.

Après un long dialogue avec Cori, et après en avoir parlé à certains, je vais remettre la fic que Cori avait écrit. je ne sais pas trop comment elle l'avait écrite, mais je ferai de mon mieux. Vu que ses notes sont assez broullionne, et qu'elle n'a pas fait de copier-coller de ses textes, il se peut que ce ne sont pas les même qu'originalement.

Profitez en. D'après ce que je vois, tous les titres qu'ils y a sont jusqu'à la fin. Je pense que je les aurais tous mis d'ici noël.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La dernière clope de Cori

Message par Invité le Jeu 10 Déc - 23:21

Donc d'après ses notes, ce sera l'intro...
Elle a mis des Ps un peu partout, il semblerait que des choses ont été changés.

Chap1: Un petit problème personnel.


Inspire... Expire... Inspire... Expire...
Elle remet de nouveau la cigarette à sa bouche... Et elle reprend une bouffée... Cori sait qu'elle devrait arrêter, mais elle ne peut pas s'en empêcher. Elle a besoin de se calmer pour oublier ce... Rien qu'au fait d'y penser, elle s'étouffe à moitié avec la fumée. Quand elle y repense, elle n'a pas eu beaucoup de chance ses derniers temps si on oublie ce moment.

Elle a désobéi aux ordres lors d'une chasse, causant la perte d'un camarade, s'est faite rejetée ensuite pour punition de la guilde auquelle elle appartenait. elle songe qu'en même temps, quelle idée d'aller affronter un monstre venimeux lorsqu'ils ne pouvaient pas se soigner! Elle tire une autre bouffée avant de repenser à cet autre moment...
Elle a réintégrée une autre guilde, mais à la suite d'une altercation avec le maitre de la guilde, qui a finit par la fenêtre ainsi que son admission. Elle ne se souviens que d'une chose de cette guilde... C'est que le chef voulait quelque chose de bien précis d'elle, ou du moins une partie d'elle...  elle lui a bien précisé qu'il pouvait aller se... en le défenestrant. Bien sur, elle s'est attiré le ressentiment de tout le monde, avant de sortir. Elle a bien senti que personne ne la supportait, la traitant de "Pariah" parce qu'elle ne peut pas s'adapter. Puis elle a finit ici, dans un petit village dont elle se tape complètement du nom, ou elle peut fumer clope sur clope, en attendant de savoir quoi faire.

Elle est assise sur un muret en regardant son arme...  Il s'agit d'un vieux fusarb' modulable... En le regardant bien, elle se rend compte que la gachette est tellement fatiguée, que la chambre de tir est patinée par le nombre de fois ou elle à du engager des chargeurs pour survivre. Elle continue de le dévisager avant de se rendre compte que la cendre de sa cigarette était en train de consumer le gantelet de sa main. Elle a tapé de sa main libre, éteignant  ainsi les petites flammes naissantes de son armure. Elle en a marre... Son armure craint le feu... Armure de Narga de ses deux... Elle peut pas fumer sans devoir éteindre son armure toutes les 5 mins.... Elle éteint son mégot avant d'en rallumer une nouvelle, tout en pestant car son paquet est vide et qu'il ne lui en reste qu'une dernière, celle qu'elle tient dans la main.

Plusieurs jours qu'elle n'avait pas eu de mission, et sa solde diminuait de plus en plus, la forçant à braconner à moitié pour essayer de vivre. Elle espérait quelque chose pour lui permettre de vivre... De mieux surtout. Même si en repensant, elle ne le méritait pas. Elle entendit distraitement qu'un monstre terrorisait les villagois, mais qu'il n'avait pas de quoi payer la guilde. Cori se dit que si elle y allait, elle pourrait se faire payer... Du moins en nature. Au moins un repas et un nouveau paquet de cigarette. Elle rattrapa ceux qui en parlaient, et leur proposa ses services. Elle demanda le paquet d'avance avant de partir.

Pendant une heure, la jeune femme a cherché le monstre, mais sans résultat. Ce qui commence à l'agacer sérieusement, ce qui la fait taper de plus en plus sur le paquet de cigarettes "offert" par les parents... Cette incapacité à trouver le monstre commence à la gonfler sérieusement. Ce n'était pas son rôle dans son duo ça... Elle était le support-Tireur pendant que... Nouvelle tirée sur la clope pour la forcer à oublier cet idiot.

En continuant à fouiller dans les environs, elle remarque enfin une marque au sol. Elle a suivi la direction de la marque jusqu'à trouver le nid du monstre... Et ce dernier en train de dormir. Cori n'a pas trop hésité. Elle a sortir sa vieille arme avant de claquer son premier chargeur. Elle s'est mis à genoux, calant son fusarb' puis à viser le monstre... Elle a tiré la dernière bouffée de sa clope avant de l'écraser dans la fenêtre d'éjection modifiée, brulant la poudre, faisant partir la munition. Celle ci alla directement s'écraser sur le monstre. C'est ce moment que Cori préfère dans la chasse. Et elle va en profiter...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La dernière clope de Cori

Message par Invité le Jeu 10 Déc - 23:26

Chap 2 Fichu matos...



Elle a tiré la dernière bouffée de sa clope avant de l'écraser dans la fenêtre d'éjection modifiée, brulant la poudre, faisant partir la munition. Celle ci alla directement s'écraser sur le monstre. Le temps que le monstre comprenne, toutes les munitions du chargeur avait déjà fusées dans sa direction... Cori se leva pour se cacher derrière un arbre,tentant de calmer son rythme cardiaque. La montée d'adrénaline,ce sentiment de stress face à danger, voilà ce qu'elle recherche dans chaque combat. Elle replaça un chargeur plein pour ne pas perdre de temps avant de jeter un coup d'oeil au monstre. Si elle ne se trompait pas, ce monstre qui ressemblait à un grand lézard bleu bipède serait un Vélocidrome... Environ 3 mêtre de haut, 10 de long...Pas réputé pour leur intelligence... Cori se dit qu'elle pourrait tenter un truc idiot pour distraire le monstre... Elle prit un caillou discrètement avant de le jeter le plus loin possible. Elle sorta de sa cachette avant de se mettre en position

C'est au moment ou elle tira la première cartouche du nouveau chargeur que la jeune femme remarqua quelque chose d'étrange... Elle n'arriva pas à retrouver ce qui la dérange... Bah, elle rangea cette idée dans un coin de cette tête avant de continuer à tirer sur le monstre. Elle claqua deux autres cartouches avant que le Vélocidrome ne commence à lui foncer dessus. Elle sauta sur le coté avant de se remettre en position de tir. Au moment où elle appuya sur la détente, une cartouche alla se coincer, enrayant son arme.
"_Putin! cartouche de..." pesta Cori en esquivant une charge du monstre.
Elle pensa qu'Il faut toujours que ces cartouches viennent se coincer au pire moment... Elle en a réellement plein le cul de cette arme qui ne fait que l'em... Elle a réussi a se mettre à couvert en explosant une bombe fumigène à terre . La jeune femme en a profité de l'écran de fumée pour se réfugier pas très loin de la cible pour réarmer son joujou. Tss... Elle n'arrive toujours pas à savoir pourquoi elle garde ce fusarb'... En tout cas, elle a eu un petit coup de stress. Elle sortit une cigarette avant de l'allumer. Elle aimerait bien savoir ce qui l'a dérangée... Elle se dit qu'elle aurait mieux fait de l'écouter l'autre tache au lieux de toujours chercher comment l'ennuyer... La clope commença à lui griller les doigts, lui signalant de devoir repartir en chasse.

Cori revint sur le nid pour voir que la fumée s'était bien dissipée, mais le monstre aussi. La jeune femme soupira, avant de réallumer une cigarette et commença à chercher le monstre. Elle regarda l'endroit o elle avait vu le gros lézard, avant de partir fouiller les petits nids accostant celui du monstre. Au moment où elle fouillait un nid, ell ne comprenait pas pourquoi ce monstre avait choisi cet endroit pour dormir ici... La jeune femme tira une bouffée, avant d'entendre du bruits derrière elle. Elle lacha la clope,dégaina son arme au passage tout en se retournant pour voir que 3 choses bleus lui sautèrent dessus. Elle eu le temps d'en exploser un au vol, avant de sentir les griffes d'un tout petit Vélocidrome lui lacérer les flanc de l'armure...

La meute! voilà ce qu'elle avait zappé! Le monstre a toujours une troupaille à coté! Elle s'injuria mentalement avant de prendre une patte avant d'un monstre pour le plaquer au sol et expédia le cas du monstre à terre avec un grand coup de talon dans la nuque. Le monstre restant s'enfuit, ne souhaitant pas la même fin que son partenaire... Cori commença à reprendre son souffle lorsque le monstre fonça sur elle. Cori commença à l'aligner avant de tirer. Elle ne vit pas de cartouche partir, mais un ressort passa devant ses yeux, et ne sut pas pourquoi ce ressort l'obséda au point de lui faire oublier le danger... Le monstre l'éjecta, la mettant au sol, avant de commencer à lui écraser la cage thoracique... Sous le choc, la jeune femme avait perdu son arme, se retrouvant à suffoquer sous le poid du monstre... elle commença à chercher sa dague autour d'elle, avant de la trouver... Elle a tendu le bras vers sa seule chance de survie... Allez, quelques centimêtres...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La dernière clope de Cori

Message par Invité le Jeu 10 Déc - 23:27

Chap 3 La fin d'un cauchemar... Pour en commencer un autre.

Cori commençait vraiment à suffoquer et elle n'arrivait pas à attraper cette foutue dague... Pour une fois qu'il allait servir ce coupe-papier de malheur! Elle voit flou... Elle bougea de moins en moins jusqu'a ce que le monstre en profita pour lui donner le coup de gràce. Le dernier moment que la chasseresse aperçut malgré le flou fut les dents  du monstre allait lui trancher la carotide...

C'est à ce moment que la jeune femme se réveilla en sursaut ... Au bout de 5 nuit à chasser un Gros sanglier nommé bulldrome par les paysans du coin... Pas étonnant qu'elle s'était endormie debout. Avec une clope au bec en plus! Enfin... En voyant le coucher de soleil, elle bailla avant de partir vers l'auberge. En arrivant, elle se fit accoster par l'ancien des Quêtes...  Pff, pas maintenant pensa-t-'elle.
"Dis, une petite quête pour demain, ça te tente?" lança l'Ancien
Cori commença à grogner..."J'ai pas le temps pour faire des quêtes... Va  voir ailleurs"
La jeune femme bouscula l'Ancien, ne pensant qu'à son lit, voulant oublier son cauchemar de l'après midi... Comme toutes les rêves qu'elle fait depuis 5 ans.
"Allez, je vais pas te supplier! C'est pour me faire plaisir! Cette quête promet d'être intéressante!"
L'Ancien commença à la suivre, tentant de lui mettre le papier dans la main pour l'obliger à accepter la quête.La chasseresse s'arrêta, caressant l'idée de gâcher une cartouche pour l'aider à se la fermer. Le vieux manqua de justesse de percuter Cori
"_Ferme la, tu me gaves. Je suis pas d'humeur."
"Je vous ai dit qu'il y avait d'autre chasseurs? C'est une belle quête! Je vous l'assure!"
La jeune femme commença à se demander si cela vaudrait mieux pas d'accepter, elle sent bien que cette histoire va se finir dans le sang s'il continue.
"_Tu va me lacher si je la prend ta feuille de *****? Bon, qui sont les autres chasseurs, leurs équipements?
"Il y a Matt, Lucas, et un dernier  qui ne m'a pas donné son nom, mais un sobriquet, Roro. Je ne connais pas leur matos exact, mais je sais qu'il n'y a pas de fusarb'.
"_Laisse moi la nuit pour y réfléchir, je veux voir les mecs avec qui je m'engage demain.  Si je ne peux pas les blairer, je te carre ta demande de quête là ou je pense. Et pas gentiment."
Après avoir vu le vieux blanchir littéralment, elle est parti ce coucher, attendant de voir ce qu'il va se passer la journée de suivante, et surtout, espérer ne pas faire de cauchemar... Elle n'en peux plus de cauchemarder constamment.
Tss, elle va rechasser en groupe.. Elle commence déjà à douter de ses compagnon. Bah, elle verra demain.

hrp, comme toujours, dites moi si cela vous plait, et s'il y a des choses à changer! bonne lecture.
Ensuite, le chap est peut-être court, mais c'est la fin de l'intro. Enjoy!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La dernière clope de Cori

Message par Haruka Senpaï le Ven 11 Déc - 7:00

Merci HunterArthurah

____________________________________________________________________________

La La
avatar
Haruka Senpaï
Niveau: 11

Age : 17
Localisation : Picardie
Réputation : 4
Messages : 50
Date d'inscription : 18/04/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dernière clope de Cori

Message par Invité le Jeu 28 Jan - 23:45

Partie 1


Chap1 Un rendez-vous difficile.

Nouvelle tentative de dormir, et comme d'habitude, le cauchemar de sa mort s'est repointé... Cori s'est réveillé en sursaut, ruisselante de sueur.  Elle s'est prise la tête entre ses mains, tentant désespérément d'oublier cette malédiction. Par habitude, elle alla prendre une cigarette avant de l'allumer. Le fait de cauchemarder sans cesse joue sérieusement sur son mental... Il faudrait qu'elle trouve quelque chose, sinon, elle réglera ça avec une cartouche lorsque son moral implosera. La mort de Soya... Il est vrai qu'ils avaient trouvé son cadavre près de son couteau, la cage thoracique enfoncée et le crâne manquant pensa-t-elle en se levant...

Elle s'est équipée rapidement, laissant le casque accroché à son ceinturon, avant de partir se mettre à la recherche des autres Hunters. Cori pensa s'ils font partie d'une guilde, ils doivent forcément se trouver près d'une taverne, les habitudes des Hunters ont toujours eu la vie dure...  Elle alla se poser à une table à l'intérieur, pour y attendre ses "soit-disant" co-équipiers. Elle commença à trouver le temps long, trop long même, et elle sentait que son paquet de clopes allait en prendre un sacré coup si elle s'y mettait tout de suite. Elle eu l'idée de vérifier son fusarb', pour éviter un dysfonctionnement en pleine chasse.

La jeune femme démonta le fusarb' rapidement, éparpillant toutes ses pièces sur la table par habitude, avant commencer à le remonter. Cela devait être sa plus vieille habitude, dépassant même son entrée dans la guilde songea l'Artilleuse. Elle décrocha le canon, nettoya le chargeur, avant de voir qu'une pièce s'était faite la malle, pouvant empécher une munition à partir correctement de la chambre de tir. Cori s'accroupit au sol, cherchant la pièce au travers de la crasse du sol. Elle passa de longue minutes à mettre la main dans ce qu'elle ne voulait pas savoir la composition, jusqu'à la retouver. Au moment où elle mit la main dessus, des voix apparurent de l'entrée. Un groupe de Hunters apparurent, extrèmement bruyant pour l'heure assez matinale. La jeune femme ne se relèva  pas immédiatement de sous la table  et laissa les arrivants discuter.

Le porteur de volto  ronchonna, " Lucas,on est sensé attendre le quatrième pour partir en chasse? Quelle perte de temps... On pourrait partir sans lui,  déjà qu'on est en retard, alors si on tombe sur pire que nous..."
"Roro,C'est bon, on peut bien attendre 5 minutes non? Et qu'est-ce que tu es en train de lire Matt pour te faire tirer cette tête?"
Matt répondit, un peu énervé : "Tu le sais très bien! Je ne voulais pas qu'on chasse à quatre! Donc on doit chasser avec quelqu'un qui se fait appeler la Pariah? Comment elle peut vivre avec un égo pareil? Je te parie que c'est encore un mec qui pête plus haut que son cul! Un mec qui n'a aucune expérience du combat et qui veut se donner un genre!

Cori eut une envie de meurtre pour cette réplique... Elle avait gagné ce surnom bien malgré elle, et s'ils savaient ce par quoi elle était passé, il fermerait bien vite sa grande gueule celui là se dit mentalement Cori.

Ils continuèrent à parler sur elle, jusqu'à ce que Matt atteigne le peu de patience que la jeune femme possèdait... Elle eut une idée . Comme Ils n'ont pas eu l'air de l'avoir vu, et avant que celui qui avait le marteau ne puisse se recevoir une réponse de la part de son chef, Elle tira une clope avant de l'utiliser comme amorce pour allumer une cartouche  la jeune chasseresse venait de balancer une cartouche de type explosive au beau milieu de ce groupe qui lui tapait déjà sur les nerfs.Heureusement pour eux, elle avait enlevé quasiment les 3/4 de la poudre à l'intérieur, créant une bombe assourdissante et aveuglante. Dans ta gueule ricana la jeune femme

Les Hunters furent complètement surpris, puis retrouvèrent peu à peu leur sens. Ils commençèrent à chercher le coupable de cette farce. Matt trouva rapidement Cori, cette dernière s'étant assise pour remonter son arme, et compris  qu'il n'y avait que cette sale... Il fonça sur elle avant de la choper par le col et pour la soulever, ce qui malheureusement, au vu de son armure, lui ressera la poitrine au point de commencer à l'étouffer.
"Alors, C'est moins drole lorsque Je suis en face de toi hein! Tu sais ce que je..."hurla le Hunter
"Pose moi a terre, tout de suite, ou tu vas le sentir passer.”
Le Hunter baissa les yeux, pour voir la femme lui braquer son arme à moitié remontée au milieu du torse
“Même pas foutu de tirer... Ton arme, c'est de la merde, le cran de sécurité t'en empêche.”
“Tu veux parier? Pose. Moi. à. Terre. Maintenant.”

Les deux se fixèrent du regard, mais le Hunter craqua en premier  et arma son poing pour aller exploser la gueule de cette salope. Un clic se fit entendre, et tous comprirent que l'Artilleuse avait modifié son arme, du moins suffisament pour l'utiliser.
Cori le défia,  lui soufflant la fumée de sa cigarette en pleine tête pour le défier, voyant bien qu'elle avait gagnée, lachant même devant lui: “Bien ce que je pensais. Une grande gueule. Mais pas de couilles. Lâche moi maintenant.”
L'artilleuse eut à peine le temps de retomber sur ses pieds qu'elle prit un direct sur la machoire, faisant gicler sa clope ensanglantée. Elle accompagna le mouvement, pour se plaquer au sol et crocheter les mollets du mec avec ses jambes, le mettant à terre lui aussi. Elle monta sur lui avant de lui rendre la monnaie de sa pièce, ce dernier n'arrivant pas à se remettre du choc de sa chute.

Au moment où Cori allait lui mettre un énième coup, elle se fit ceinturer, et se fit projeter sur la table par les deux autres Hunters, qui allèrent aider leur ami. Cori souffla un grand coup, cracha le sang qui lui était resté dans la bouche, en se remerciant d'avoir suivi le coup pour ne pas avoir perdu de dents.  
Elle partit rapidement auprès de sa table, réarmant vite le fusarb', au cas où elle devrait s'en servir. Le porteur de marteau avait l'air choqué, mais celui qui portait une volto s'en équipa et avança vers Cori qui le mit en joue.

Le duel dura quelque secondes qui parurent longues, avant que le dernier, celui qui paraissait être le chef se mit au milieu des deux, en demandant qu'ils baissent les armes.

Le porteur hésita un peu avant de ranger son épée, mais Cori ne fit que baisser son arme, dans le grand cas ou. Le chef lui cracha qu'il devront se retrouver d'ici trois heures au camp de base N*3. Pas de retard lui asséna t'il.  Elle vit les Hunters prendre en charge leur compagnon, avant de partir de la taverne.
Elle  arriva en première au camp, suivi de peu des Hunters. Elle sentait encore sa joue endolorie, celui qui l'avait frappé avait une sacré force dans les  bras. Des regards noirs furent échangés des deux cotés avant qu'un semblant de plan fut posé.
Les attaquants: Lucas et Matt. Roro en soutien. Quant au fusarb', Il ramènera l'oeuf pour la sous quète et Elle attendra à la base.
Cori se rebiffa:“Je ne suis pas là pour faire la cuisine! Je veux être sur le front au moment de l'attaque!”

Matt et Roro lui annonçèrent qu'il préfèreraient se prendre une cartouche dans le pied plutôt que de se faire appuyer par la jeune femme... Celle-ci pensa que cela pouvait s'arranger. L'ordre fut enterriné par celui qui s'appellait Lucas, en disant qu'elle avait déjà causé assez de conneries pour aujourd'hui. Cori cracha un juron avant de saisir son équipement. Elle partait à la chasse à l'oeuf... Au moment où Lucas lui rappela son rôle, il ne reçut qu'un signe bien ostentatoire de la main de l'Artilleuse. Démerdez vous, je fais ma vie pensa t'elle.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La dernière clope de Cori

Message par Invité le Mar 2 Fév - 2:43

Chap 2 Une malheureuse omelette...

Elle commençait à repartir en ville quand une petite pensée de sa bourse sonnant désespérément vide apparut à sa mémoire. Elle hésita quelques instants avant de maudire sa malchance et d'aller chercher cet œuf. Si ça ne tenait qu'à elle, l’œuf finirait en omelette rien que pour faire chier les autres.

Il n'empêche, cela faisait des décennies que je n'étais pas revenu dans cette forêt songea la jeune femme...  Elle se dirigea vers un arbre millénaire, possible lieu d'un nid. En enjambant une racine aussi grosse que sa poitrine, la chasseresse se dit qu'elle allait en chier pour ramener cet œuf sans le casser. Avec toutes ces racines sans compter qu'elle n'était même pas encore au pied de l'arbre... Elle haussa les épaules avant de continuer. Des échos de combat lui parvenait sur sa droite, signe que les autres clowns avaient engagé le combat... Malgré le fait que Cori voulait y aller, autant empocher la prime pour cette sous-quête pour sa gueule. Un gros quart d'heure plus tard, elle avait enfin trouvé un nid, et ramassé un œuf énorme. Plus qu'à descendre pensa t'elle.

Monter était une chose, descendre en est une autre... Cori du lutter contre le poids de son chargement pour éviter de tomber. Elle saisit une prise qui cassa sous la masse et lâcha la Pariah sur près de 5 mètres de haut avec son œuf. Elle réussit à grand-peine à atterrir sans casser son paquet, mais une douleur aiguë lui indiqua qu'elle avait fait une connerie. Pas ma journée pensa-t-elle. En boitillant près d'une racine, son œuf explosa d'un coup, des morceaux de coquille volèrent dans tous les sens, Cori voyant une longue pique animale vibrante dépasser des débris de son œuf. Cette pique... Un Narga... Elle arma son fusarb' en jurant de plus en plus violemment... Vraiment pas sa journée.

On raconte souvent que la forêt est silencieuse quand un monstre et un Hunter s'affrontent, mais L'expérience fait que non... La forêt est un lieu extrêmement bruyant, empéchant Cori de savoir ou se situait le monstre. Un bruit étrange l'attira derrière elle, lui faisant faire volte face pour tomber nez à nez avec le monstre, ce dernier ayant manqué de vigilance en marchant sur une branche. Les deux combattants se dévisagèrent, en cherchant ou frapper, avant que l'arme de la Pariah donna de la voix, expédiant des munitions  en direction du Narga, lui infligeant seulement des blessures superficielles. Le Hunter perdit de vue le monstre dans la pénombre de la forêt, avant de se jeter au sol, l'instinct de survie rodé depuis des années lui sauvant la vie, une aile aiguisé comme un couperet de guillotine lui passa à quelque centimètres du crâne.

Le monstre attendit quelque instant, puis relança une attaque. Il trancha littéralement un chêne centenaire en accélérant avec son aile pour éliminer rapidement celle qui était entrée sur son territoire Sa proie esquiva avant de tirer le reste  du chargeur, en s'éloignant du Narga, son arme vide. Cori rechargea mais le bruit caractéristique du monstre qui balançait ses piques lui dresser son fusarb'. Un morceau de dard de plus de 10 cm transperça son fusarb', ratant de peu la chasseresse, avant que celle-ci ne gueule de douleur, une pique l'avait empalé sur le bord de son flanc, la douleur la paralysant, sa main arriva à attraper sa seule cartouche de morphine pour se l'injecter directement dans la cuisse, lui permettant de retirer la pique pour plonger sous le monstre qui fonçait sur elle. Elle remarqua que son arme dysfonctionnait  mais elle n'avait pas le choix...

Ce qu'elle faisait était du suicide, mais elle ne pouvait plus faire autre chose. Elle dérapa sur son flanc blessé, pour tirer dans le ventre plus mou du monstre qui couina sous chaque impact de balle le traversant Les deux protagonistes se retournèrent pour se regarder, mais la douleur arriva à passer outre la morphine, Cori dut se plier en deux de douleur serrant les dents pour essayer de l'endiguer, en sachant qu'elle ne pouvait même plus éviter le monstre. Elle sentit le monstre avancer pour s'écrouler à quelque mètre de Cori qui ne put s’empêcher de rire comme une idiote pendant qu'elle perdait son sang  par sa blessure... Putin, ça fait toujours du bien un rush d'adrénaline... pensa-t-elle...

Elle se pansa aussi bien qu'elle put, arrachant des morceaux de son armure pour calmer la blessure, avant de se diriger en boitant vers la bataille des incapables... Même s'ils ne voulaient pas d'elle, un fusarb' dans leur composition était indispensable, ne serait-ce que pour des tirs de soutien. Elle déboucha dans une grande clairière, retrouvant les 3 Hunters engagé dans un combat contre un piaf haut de 4 mêtres. Elle sortit son arme pour les aider, mais elle remarqua que sa position ainsi que les lignes de tirs que cachaient les autres l'empêchait de tirer. Elle changea rapidement de place, se mettant plus près du combat, et attendit qu'une occasion se présenta d'elle même.

Au moment où l'autre abruti de Matt se fit éjecter, le monstre était en plein dans la ligne de tir du fusarb. Qui, à partir de la 3ème cartouche, explosa entre les mains de son propriétaire, la brulant dangereusement aux mains et envoyant la cartouche engagée dans sa blessure. Cori commença à pleurer de douleur quand une faiblesse la prit, sa jambe ne la soutenant plus. Elle essaya de se rattraper, mais aucun membre ne bougea, la faisant lourdement chuter. Elle comprit immédiatement que la dernière munition paralysait les cibles, et qu'elle venait de se l'injecter directement dans le corps par sa blessure... Une compression au niveau de la poitrine annonça que sans aide extérieure, elle périrait asphixié dans son sang...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La dernière clope de Cori

Message par Fast-Subaru71 le Mar 2 Fév - 19:33

Y'a un truc que je retiens, c'est que Cori est beaucoup plus offensive que dans la fiction originelle.

____________________________________________________________________________

Fan inconditionnel de voitures, de Metallica et adolescent trop curieux Hap
Mon Deviant Art : http://fast-subaru71.deviantart.com/
Ma chaine YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCQjfPoVinAu5_oBRRMNJBhQ
Spoiler:



https://www.youtube.com/watch?v=pjqkzDKESsY
avatar
Fast-Subaru71
Niveau: 51

Age : 18
Localisation : Bourgogne (71)
Réputation : 168
Messages : 1118
Date d'inscription : 14/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://fast-subaru71.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dernière clope de Cori

Message par Invité le Ven 5 Fév - 0:18

Dans la fic, j'ai juste l'impression que Cori (la vrai) est allé un peu vite en besogne pour son perso. Je pense que lui rajouter un peu de caractère et/ou mettre son caractère (de merde x) ) bien en vue peut jouer sur une fic.


Chap 3 De surprise en surprise.

« Roro, empêche le de s'envoler ! Matt, prend le par la droite et fais le chuter ! »

Lucas donnait les ordres, et savait qu'ils allaient y arriver. Le monstre se fatiguait peu à peu, et il ne tarderait pas à s'écrouler. Lucas avait entendu des tirs d'arme plus tôt, avant de voir du coin de l'oeil celle qui avait mis une raclée à Matt... Elle n'a presque pas tirée, mais chaque tir a fait mouche, amputant l'animal d'une partie de son bec.

« Le laissez pas souffler ! Matt, couvre moi ! »

Lucas s'approcha de l'hypnocatrice, et tourna sur lui même, mettant toute son énergie dans l'épée qui ripa sur la cuisse de l'animal, partant vers le bas et lui amputant un ergot aussi gros que son poignet. Il eut juste le temps de s'écarter pour laisser passer Roro qui le protégea d'un coup de griffe assez vicieux, entaillant de dix centimètres son bouclier.  Son porteur jura sous le coup porté à son instrument, avant de repartir à l'assaut.



Cori voyait le combat de loin, espérant que la douleur dans sa poitrine s'arrête... Elle était prête à tout, même à se faire secourir par l'autre con qui l'avait provoqué... Elle vit le monstre reculer pour frapper avec sa queue comme une raquette, Matt et Lucas esquivèrent ou parèrent, mais Roro ne vit pas le coup arriver, et se fit éjecter. Il roula sur quelque mètre arrivant presque au niveau de l'Artilleuse. Roro ne put s’empêcher d'insulter le monstre, car son sac à dos venait de s'ouvrir, éparpillant tout son contenu. Il repartit directement au combat en ne cachant pas sa colère de voir Cori couché au sol. Cette dernière ne le remarqua même pas, son regard était fixé sur l'antidote tombé du sac...

Cori en pleurait de rage, sa douleur à la poitrine l’empêchait désormais de repirer normalement,  et le flacon se trouvait à bout de bras, elle le savait, elle voyait ses doigts à quelque centimètres de lui... Mais même en mobilisant toute sa volonté, seul son index bougeait... Bouge saleté de corps ! Il me faut ce flacon supplia mentalement la blessée...



« Matt ! Retiens le, merde ! »

Matt avait foiré, et Lucas le savait. Le porteur de marteau avait laissé une ouverture, et le monstre ne mit pas longtemps pour comprendre qu'il avait une issue de secours. Il couru vers cette sortie, bousculant Lucas et s'envola, disparaissant de la vision des Hunters quand il traversa la canopée

« Matt...
Je sais, répondit ce dernier. J'ai merdé... »
Ils regardèrent la canopée avant rejoindre Roro qui ramassait toutes ses affaires au sol jusqu'à ce qu'il trouve l'Artilleuse avec sa main sur le flacon d'anti-paralysie qu'il prenait au cas ou. Son sang ne fit qu'un tour et il empoigna le flacon et le rangea dans son sac. Le mouvement sec attira l'attention des deux autres qui demandèrent ce qu'il se passait.

Roro répondit : « Cette pute essayait de me voler ! Elle ne fait rien en chasse et elle vole en plus ! Mais tu es la honte des Hunters ! »
Matt s'approcha de la femme à terre, avant d'envoyer un coup dans le ventre, histoire de lui faire payer son coup à la taverne. Il entendit cette dernière couiner de douleur sous le coup, lui tirant un sourire de satisfaction, avant que Lucas ne donna l'ordre de chercher le monstre, laissant la voleuse toute seule. « Après tout... Un accident arrive si vite... »

Ils commencèrent à tourner en spirale pour chercher des empreintes, juste avant que Roro ne trouva une plume qui se dirigeait vers un arbre gigantesque. Les Hunters sortirent leurs armes avant de continuer dans cette direction.  De longue minutes passèrent avant qu'ils ne tombèrent sur un spectacle macabre. Un cadavre de Narga se trouvait devant eux, et fraîchement tué au vu du sang l'entourant.

« Roro, va voir le corps. Si un autre Hunter est dans le coin, il pourrait nous aider »
Le porteur de Volto rangea son arme avant de palper le corps du monstre, cherchant tout ce qui leur montrer la cause de sa mort. Chose plutôt rapide lorsqu'il vit les nombreux impacts et perforations de balle sur le ventre du monstre.
Roro annonça d'une voix étrange : « Ça ne peut pas être ça... Ce n'est pas possible... »
Lucas demanda : « Qu'est-ce qu'il y a ? Qu'est-ce qui te tracasse ? »
Roro répondit : « Hé bien, c'est bien un Hunter qui l'a tué mais... »
Matt grogna : «  Tant mieux... Mais pourquoi tire tu cette gueule ? »
Roro souffla : « Au vu des impacts... C'est L'autre... La Pariah qui l'a mit à terre... La taille des impacts correspondent au diamètre de son fusarbalète »
Il reçut un Tu déconnes en stéréo de la part des deux compères, avant qu'il ne signe de la tête. Il va falloir qu'ils aient une petite discussion avec cette voleuse.



La Haine... Cori en était coutumière, mais jamais elle n'avait eu envie de tuer quelqu'un comme ça... Matt... La jeune femme se jura que si elle devait avoir une balle perdue, elle saurait ou elle irait se loger... Le coup de pied qu'il lui avait infligé avait rouvert la blessure, lui faisant perdre connaissance pendant quelques secondes. Le fait d'être paralysé ne lui enlevait pas les sensations, et elle n'était pas prête pour ressentir la douleur une nouvelle fois de cette puissance. Roro lui avait enlevé sa dernière chance de survie... Elle ne respire maintenant qu'à grand peine, se disant qu'il ne lui restait plus que 5 minutes à vivre... Pas maintenant... Elle avait tant de chose à faire... En commençant par...

Un bruit attira son attention, pour faire apparaître les 3 compères. Les rêves les plus fou de Cori se bousculèrent lorsqu'ils allèrent à elle, et lui demandant de se lever. Devant le manque de réponse, elle craignit de recevoir un autre coup dans les côtes... Elle ne voyait plus les Hunters qui étaient passé derrière son champ de vision.
« Elle me les casse... Ce n'est pas possible que ce soit elle... j'ai juste envie de lui en remettre un. »
« Tu as vu le sang ? Tu as frappé si fort que ça ? »
« Je te jure que non... Elle est blessée ? Attend, je vais la retourner. »

Cori sentit qu'ils la faisait rouler sur le flanc, pour avoir la tête tourné sur le coté. Sa respiration devint sifflante, et sa vue se troubla. dernier signe avant la mort
« Tu as vu la blessure au flanc ? Elle s'est faite empalée ! »
« Ce qui m'inquiètes, c'est que si c'est bien elle qui a tué le Narga, elle ne devrait pas être terrifié comme ça... Il y a un truc qui cloche. Regarde, on dirait qu'elle n'arrive plus à respirer... »
« Dans la blessure... on dirait une douille... Putin, c'en est vraiment une ! On peut pas la laisser... C'est vraiment moche... Désolé, mais je vais mettre les doigts. Un peu plus à gauche... Tac je l'ai... Putin, cette merde est paralysante, j'ai la main d'engourdie ! »

Un ting résonna dans les esprits des Hunters... Il firent le lien entre l'attitude la jeune femme et pourquoi elle essayait de prendre le flacon. En fait elle ne volait pas, elle essayait de survivre... Ce flacon pouvait la sauver. Un vague moment d'indécision se joua sur la survie de la jeune femme ou non, avant que l'humanité des Hunter ne la sauve. Cori vit la tête de Lucas se coller à son visage avant de dire à Roro de se magner. Elle n'en a plus pour longtemps.

Cori voyait de plus en plus noir, avant qu'elle ne sentit une main lui saisir la mâchoire et lui fasse boire un liquide saumâtre auquel elle ne réussit qu'à s'étouffer. Une main plus insistante lui pressa davantage le flacon, achevant de lui faire boire le contenu. Elle reçut en plus une dose de morphine, lui faisant tourner la tête entre le manque de sang et la surdose de morphine. Elle se fit traîner contre un mur, avant que les Hunter ne la dévisage, décidant de la laisser récupérer là. Il firent un feu, lui laissant un couteau de survie au cas ou. Cori se retrouva seule, avec un corps ne répondant plus. Quelle vie de merde pensa t'elle

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La dernière clope de Cori

Message par Cori la Pariah le Mar 20 Juin - 15:31

Je continue la série, vu que je l'avais promis il y a longtemps

Chap 4 Amour-propre contre survie

Cela allait faire plus d'un quart d'heure que les Hunters l'avait laissé, mais chaque minute qu'elle passait était pire que la précédente. La sensation de brûlure la rendait folle, mais elle n'avait que recouvré que l'usage de l'avant bras et d'une jambe. Cori se dit que malgré tout, elle avait échappé au pire. Elle pouvait bien endurer ça. Elle se regardait jouer avec sa main lorsqu'un rugissement monstrueux résonna à travers la forêt. Bordel, pas ÇA ! Pas un Deviljho... Pourvu qu'il reste loin d'ici ! » La blessée attendit de longues minutes pour souffler un grand coup, mais un moment passa avant qu'un deuxième n'arriva, beaucoup plus proche. « Merde ! Il doit être attiré par le sang ! Il faut que je bouge, vite ! » Elle essaya de se lever mais Cori s'écrasa lamentablement au sol, le visage plongé directement dans de la boue. Malgré l'échec, la jeune femme avança malgré tout.

Le spectacle est tellement lamentable se dit l'Artilleuse... Elle n'avait pas récupéré d'autre membres, et sa seule chance de survie fut de ramper la gueule par terre, avançant par à coup avec son avant-bras et sa jambe valide... Elle sentait ses doigts se réveiller, mais cela serait trop tard si elle devait attendre que son bras redevienne utilisable...  Putin, La gueule dans la merde et la moitié du corps paralysée. Je suis tombée bien bas pensa t-elle.


Lucas se demanda rapidement quoi faire afin de pouvoir rentrer dans le gras du sale piaf. Il a vu Roro partir sur le coté avant qu'il n'esquive de peu une boule de somnifère, le faisant inévitablement reculer... Il réfléchissa avant de se coucher au sol pour éviter une attaque sauvage du monstre. Si la situation devait continuer comme ça, ils ne tiendrait pas très longtemps...

Ils entendirent tous le cri de guerre de Matt résonner avant de le voir surgir des buissons pour placer un uppercut qui alla directement sonner le monstre. Les trois Hunters en profitèrent pour aller sectionner la queue du monstre. La grande épée de Lucas tomba comme un couperet, amputant définitivement la queue du monstre. Roro remarqua que l'hypnocatrice avait repris ses esprit, et poussa Matt le plus loin possible avant de se mettre en garde. Lucas eut juste le temps de faire pareil avant de se faire repousser par un coup de patte du wyvern aviaire, ce coup devenant mortel lorsque Lucas vit l'impact de l'ergot du monstre  avoir entaillé le bouclier de son pote d'une dizaine de centimètres... Il frissonna en pensant au fait que si Roro n'avait pas éjecté Matt, il serait y serait resté... Le piaf profita de son attaque pour s'envoler, avant de tourner en rond au dessus des Hunters.

Roro regarda l'hypnocatrice voler au dessus d'eux avant de ronchonner : « Pff, il me gave sérieusement ce piaf... Pas moyen de le chopper. C'est maintenant que l'autre blessée aurait pu servir... Son fusarb' aurait servi.
Lucas répondit rapidement : «  Mouai. On ne peut rien lui reprocher. Tu imagines combattre cette merde et en plus le Narga qu'elle a abattu ? Si on ne peut pas se farcir ce monstre, autant arrêter. »
Un grand cri leur parvint, leur faisant tous sursauter.
Matt  demanda :« Putin, qu'est-ce que c'est ? »
« Je sais pas mais ça l'air de venir par ici... Faudrait qu'on... »
Lucas fut coupé dans sa phrase par Roro qui le plaqua au sol, lui faisant échapper à une mort douloureuse des serres de l'hypnocatrice.



Les 3 Hunters se séparèrent, avant de voir le monstre repartir de plus belle en plongeon après avoir repris de l'altitude. Lucas commençait à vraiment en avoir plein le cul, et ce n'est pas les braillements de Matt qui allait l'aider à trouver une solution. Il se demanda si tenter de le chopper en plein vol au risque de sa vie valait le coup. Il soupesa cette idée, avant de se rendre compte que Matt courait vers lui en hurlant de dégager, et Roro lui faisait désespérément signe de plonger sur le coté. Il leva les yeux, et vit le monstre foncer sur lui à toute vitesse. Il sut immédiatement qu'il ne pourrait pas avoir le temps de lever son arme. Il se demanda pourquoi était il si tête en l'air... Le monstre était si près... Un grand flash blanc, et Lucas réouvrit les yeux, pour voir le monstre l'avoir raté de peu, passant à plus ou moins 50cm de lui... Un miracle ?


Putin... Juste à temps pensa la jeune femme... Elle venait de ramper pendant une éternité, retrouvant l'usage de sa jambe après vingt minutes à violer son amour-propre dans la boue,  se perdant à moitié, avant de retrouver les Hunters. Elle se dirigeait vers les bruits de combats, toujours poursuivi par les cris du Jho. Elle s'était accrochée à un arbre, soulevant son corps si lourd contre l'écorce, tenant bon gré mal gré debout. Elle contourna l'arbre avant de voir le combat. Elle comprit rien qu'à voir comment le Chef réagissait qu'il était un foutu tête en l'air... Elle vit le monstre entamer une attaque en piquée, avant de foncer sur le porteur de Grande épée. Elle eut juste le temps de sortir une bombe flashante et de la lancer mollement. Mais cela eu l'effet escompté. L'Hypnocatrice fut éblouie, ratant de peu le Hunter distrait. Elle souffla un grand coup, ne tenant pas à rajouter un nom sur sa conscience déjà bien lourde. Elle sentit quelque chose tomber sur son dos, la faisant chuter.


Lucas se remit de ses émotions, raffermissant sa prise, avant de lever son arme pour aller décapiter le monstre, et lorsqu'il fit tourner la lame, il vit un couple de Jaggia* se jeter sur la Pariah, la faisant tomber, alléché par l'odeur du sang. Il essaya de le signaler aux autres, mais pas moyen. Il fallait finir le piaf pour aller l'aider... Lucas était désolé pour elle, mais elle devrait se démerder toute seule.

Il recula, pour voir Matt courir vers Roro, bouclier levé, avant d'éjecter le porteur de marteau vers le monstre. Matt poussa son cri de guerre, comme à chaque fois qu'il sentait l'adrénaline monter, avant de finir sur le monstre. Il leva bien haut son arme, avant de frapper la tête du monstre continuellement, et au moment où il allait mettre le coup de grâce, le monstre réussit à l'éjecter, l'envoyant bouler dans un buisson. L'Hypnocatrice se retourna vers Lucas par défi, pour l'inciter à aller l'affronter. Un bruit d'explosion parvint de là ou la jeune femme semblait être... Qu'est-ce qu'elle a foutu la bas ? Le piaf tourna en même temps la tête en direction de la détonation ne voyant pas Roro foncer vers elle, sa lame dégainé. Il entailla rapidement la patte, avant de montrer tout son potentiel. Il rechargea son bouclier en 1 seconde avant de surcharger son arme en mode hache, et massacra ce que l'onde de choc percuta : la patte du monstre. Cette dernière vola sur 5-6 mètres... Lucas s'approcha du monstre avant de lever bien haut son arme, avant de l'abattre comme une guillotine sur le cou du monstre. Quête terminé pensa le chef du groupe.

Matt sortit des buissons, légèrement énervé, avant de voir le résultat de la chasse.

Matt râla : «  Ptin... Vous abusez ! Je vous quitte 5 secondes, et vous ne m'attendez même pas ? »
Lucas ordonna : pas le temps ! Il faut aller aider l'artilleuse !


Elle trébucha sous le poids, avant de se faire tirer en arrière, une mâchoire de monstre la tractant par son armure. Elle essaya de donner des coups de pieds, mais sans conviction. Cori vit qu'un deuxième monstre attendait pour la curée, signe qu'il fallait faire quelque chose maintenant. Elle sortit son couteau et banda son bras, frappant de toutes ses forces dans le crâne du jaggia, la lame rippa sur les écailles avant de pénétrer dans un œil, signant la mort directe de celui qui la tirait.  Elle se retourna a grand peine, pour éviter un ergot dans son visage, et involontairement, son couteau lui glissa des mains, se retrouvant bloqué dans son gantelet. Elle essaya de le dégager, mais sans réussite. Cori se retrouva à devoir parer charge d'un monstre, sans arme, et se retrouva à rouler dans les buissons avec un jaggia mettant en miette son armure

Cori paniquait de plus en plus, jusqu'à ce que le monstre ne l'entaille sur le flanc... Sa dague étant inutilsable, elle chercha désespérément une solution, avant de la trouver. Elle sortit une cartouche explosive, avant de l'allumer et de l'ecraser dans sa cartouchière, parmi les autres cartouches. Le résultat fut bruyant. Tout ce qui était à coté du sac à cartouche fut éjecté, Cori ne devant sa survie qu'au fait que le reptile se trouvant sur elle, elle roula sur une dizaine de mètres, s'arrêtant en chien de fusil sans pourvoir se relever, son corps ne répondant plus. Elle put éviter de prendre un arbre dans le dos, ce qui l'aurait tué sur le coup. Le monstre n'eut pas autant de chance. Cramé par l'explosion, La chasseresse le vit s'écraser contre un arbre, le bruit écœurant de ses vertèbres annonça son décès. De longues minutes passèrent, la jeune femme luttant pour rester consciente et  la dernière chose que vit Cori fut Lucas s'approcher d'elle, avant d'entendre encore le cri du Jho...

Deuxième partie,  Entre Ordre et Obligation.

Chap 1 Une mise en garde désespérée




Cauchemar de Cori
Elle ne savait pas comment elle a pu s'en tirer, mais une chose est sûr pour elle : continuer de courir. Elle a abandonnée tout son équipement derrière elle pour gagner quelque précieuses secondes, mais la jeune femme sentait que cela ne suffirait pas, Cori courait dans un endroit qu'elle ne connaissait pas, une sorte de forteresse au vu des couloir qui se ressemblait, et que faute de savoir le terrain, ce qui la poursuivait l'aurait à l'usure.Elle a sprinté dans des couloirs sans fin, a fit une pause pour reprendre son souffle, espérant a avoir distancé la chose. Elle a senti une douleur innommable dans la jambe gauche, avant de s'écrouler, et lorsqu'elle se retourna, elle vit au travers de la douleur que sa jambe a été sectionnée au dessus du genou. Elle rampa autant qu'elle pu, avant que la chose ne lui tomba dessus. Le dernier réflexe de la jeune femme fut de crier...



La jeune femme se réveilla, gueulant à s'en faire casser les cordes vocales, jusqu'à ce qu'un infirmier lui injecte quelque chose, l'envoyant dans les vapes. Elle émergea de son état une heure plus tard, avant de s’asseoir sur le bord du lit. Putin de merde... C'était Gauva... Il est décédé contre un Ceanataur Shogun sous ses yeux, écartelé après s’être fait amputé proprement... pensa Cori... Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas revécu sa mort du pauvre archer... Elle commençait à n'en plus pouvoir de ça. Une cartouche pour en finir se dit-elle. Une seule cartouche...

Elle chercha dans la chambre de quoi se vêtir, avant de trouver une tunique, plus grande que prévu. Mais bonne pour le service. Elle sortit dehors, pour s'apercevoir que les Hunters l'avait emmené à coté de leur guilde, au vu des Hunters qui entraient et sortaient. Une grande mélancolie s'empara de Cori, se disant que cela lui semblait si loin... Mais c'est terminé. Son expérience a fait le reste. Le coté bisounours de la chasse l'a passé.

Elle ne pouvait plus chasser non plus. Son fusarb' était son dernier matériel, et l'armure est bonne a jeter. Les jaggias y ont veillés... Elle songea à quelque chose pouvant rapporter, mais son amour propre la gifla mentalement. Non, elle ne pouvait juste pas faire le tapin. Elle se retourna, regardant la route, trouvant spécial le duo d'aveugles en uniformes qui se baladait dans la rue. Un hurlement de joie lui parvint, la faisant jeter un coup d'oeil par dessus son épaule pour voir trois 3 hunters bruyant sortir de leur grande salle. Elle allait zapper quand il parlèrent d'un Narga à œil blanc. Lorsque l'info l'atteignit, elle se demanda ce qu'il fallait faire avant de se décider. Cori alla voir les Hunters pour essayer de les dissuader.

Aless' était plutôt content de ce que ses co-équipiers venaient de faire. D'après ce qu'il a compris, ils ont éliminés une Hypnocatrice, sans compter  la présence d'esprit qu'ils ont eu d'engager un Hunter pour le Narga. Sur le papier, Lucas devait gérer l'équipe grâce à son haut rang, mais bon... Il arrive déjà pas à s'occuper de lui. Aless les a félicité, pour les voir partir à l'assaut du bar, Matt lança un pari sur qui serait le premier à rouler sous la table. Personnellement, il se dit que ce serait le compte en banque de l'équipe qui allait rouler le premier... Il allait les rejoindre pour mettre un terme à cette débauche de boisson lorsqu'un éclat de voix l'atteignit. Un second suivi, puis un troisième, et au moment où cela empirait, un tir de fusarb' se fit entendre, suivi d'un bruit sourd. Aless prit son arme et sortit au pas de course, se demandant ce qu'il se passait et surtout.. Pourvu que ce n'était pas Matt qui avait foutu le bordel.

Cori ne revenait pas de ce qu'il venait de l'obliger à faire. Elle avait essayé de les convaincre, et vu qu'ils étaient dur de la comprenette, le ton avait monter. Elle leur a expliqué que cette mission n'était pas pour eux, ne recevant que pour réponse des propositions de fermer sa gueule. Sous un acces de colère, elle arracha un fusarb léger des mains de son propriétaire, avant d'abattre l'Aptonoth leur servant de bête de somme. Un instant plus tard, elle se retrouva à terre, une beigne arrivé d'elle ne sait où. Les Hunters se défoulèrent sur elle, la brutalisant à grand coup de rangers. Un de leurs coup passa sur sa blessure au ventre, la faisant de nouveau couiner de douleur, ceci ne passant pas inaperçu des Hunters. Étrangement,  Les 3 abrutis eurent une idée, et Cori devina qu'elle allait finir violée dans une ruelle... C'est peut-être ce qu'elle méritait pour ses forfaits passés.

« Arrêtez ! Arrêtez bande de cons ! Putin, arrêtez, c'est un ordre ! Vous allez la tuer ! Qu'est-ce qui s'est passé ? » cracha Aless qui voyait du sang s'écouler de la jeune femme à terre.
« Cette salope est venu nous emmerder pour pas qu'on parte et elle a abattu notre bête de somme ! Elle n'a que ce qu'elle mérite ! »
« Vous... Vous allez tous crever... Et ce... Sera bien fait dans ta gueule, Ptite... bite. » grogna Cori.
Elle reçut de nouveau une série de coup de pied, Aless ne parvenant plus à se faire obéir des Hunters... Il allait assister à un meurtre sans qu'il puisse l'arrêter... Il hurla de plus en plus, mais sans résultat...

Cori ne ressentait plus rien, se lassant molester par les Hunters, perdant peu à peu conscience du monde qui l'entourait. Du bruit, un cri et un rayon de soleil passa sur son visage, et elle leva les yeux pour voir que les attaquants ont été repoussés par les aveugles... Une main se posa sur son visage, avant de caresser la cicatrice lui barrant l'oeil. « C'est bien elle, il n'y a pas de doute. Messieurs les Hunters, on va embarquer cette femme. Passez au Monastère. On vous remplacera cet Aptonoth que Cori Dit la Pariah vous a tué. »

Cette voix... Cori la connaissait par cœur et pourtant... pas moyen de mettre un nom dessus. Au moment où elle se fit trainer dans la poussière, l'uniforme bougea légèrement, montrant un marquage au fer rouge d'un éclair sur un flocon... Putin... Ou l'ai-je vu... un Flocon rayé... Ou l'ai e..
avatar
Cori la Pariah
Niveau: 1

Réputation : 3
Messages : 5
Date d'inscription : 19/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dernière clope de Cori

Message par Cori la Pariah le Mar 18 Juil - 21:26

Chap 2 Haine médicale

« -C’est elle ? Vous l’avez enfin trouvée ?
-Près d'un petit village miteux. Elle est assez abîmée.
-Occupez-vous-en. Je veux la voir devant moi. elle doit répondre de ces actes. Prévenez le docteur en chef. Il a une patiente en attente.
-Vous savez comment est le doc… vous êtes sûr que...
-Faites ce qu'il faut pour la faire retourner au combat… Au passage, dites-lui que s'il lui arrivait quelque chose, Il finira sa vie dans ses précieuses éprouvettes.
-Compris Maitresse. »

« Oh ma tête... » Se plaignit Cori, « Qu'est-ce que ça tape... » Elle voulut bouger, mais elle vit qu'elle était solidement attachée à une table. Elle se demanda rapidement ce qu'était ce foutoir avant d'apercevoir un peu plus loin d'autres prisonniers, attachés comme elle. L'artilleuse essaya de déloger son poing, mais sans espoir. Elle regarda rapidement les environs, notant les différents outils accrochés aux murs, ainsi que les éprouvettes dans les étagères. Son estomac se révulsa en observant les organes embouteillé, qui ne devait qu'être humain à leur dimension  Malgré l'odeur de chlore et le fait que les outils avaient été lavés, la gueule des outils n'inspirait pas la jeune femme. Certains pourraient même se retrouver comme arme secondaire pour Hunter pensa Cori.
Un moment passa, les compagnons d'infortunes de Cori se réveillèrent, et commencèrent à crier à l'aide, rajoutant une dose a ses maux de tête. Elle s'apprêtait à les calmer quand elle remarqua qu'un silence assourdissant s'était posé dans la salle. Une grande personne les regardait, mais son regard ne rassura pas la jeune femme. Elle se sentit jaugé comme un morceau de jambon. Elle en avait vu des psychopathes de la pire espèce… Et Cori se dit qu'elle en avait un très bel exemple. Les autres commencèrent à beugler, mais l'artilleuse préféra se la fermer. Elle ne sentait pas ce qui allait suivre.
« -Libérez nous !
-Vous n'avez pas le droit ! Relâchez-moi !
-A l'aiiiide !
-Bonjour mesdames, messieurs. Je me présente, je suis le Doc Kono. Enchanté de vous rencontrer. Dans le Culte, je sers et de médecin et de bourreau. Mon crédo ? Soigner les gens, les aider. Mais aider, cela veut aussi dire euthanasier, supprimer. Si vous êtes là, c’est que vos actes sont répréhensibles pour le Culte. Et donc, ce dernier a décidé de tous vous porter volontaire pour donner immédiatement votre corps à la science »
Un court moment de panique passa entre les prisonniers avant que Kono ne continue. «  Je tiens tout particulièrement a vous remercier pour m'aider à compléter mes expériences. Surtout vous, ma chère. Cela fait longtemps que j’attendais ce moment. »
La jeune femme se demanda ce que voulait le « médecin », avant d’entendre la suite : « Mais commençons. Un de mes patients a besoin d’un rein. Je vous remercie de votre générosité »
« Jamais ! Vous n'avez pas le droit ! Ne me touchez pas... »

Le prisonnier ne termina pas sa phrase. Étant attachée dans l'autre sens, Cori ne vit rien de ce qui se passa, mais elle senti une giclée de sang éclabousser sa tête, entendant des cris du prisonniers se transformer en râles, puis en gémissement, le tout sur les claquements d’un instrument que la jeune femme identifia comme une sorte de sécateur géant. Un bruit écœurant se fit entendre, signe que le docteur avait fini par arracher au cadavre ce dont il cherchait.  « Dommage, Vos reins ne sont pas de très bonne qualité. Je vais devoir en chercher sur un autre. »

Le deuxième prisonnier hurla, par anticipation, signe qu’il avait été le témoin du spectacle atroce de la mort de son camarade. Il s’agita, essayant de s’échapper de la “table” d’opération “Arrêtez de bouger, je vous prie, ou je ne pourrais pas opérer normalement. J’ai dit de vous calmer, dernière fois. » Au vu du bruit que faisait le compagnon d’infortune de Cori, cette dernière se dit que le Doc allait perdre patience et que ça allait se régler dans le sang… Au moment où cette pensée la traversa, un grand claquement du sécateur se fit entendre, signe que Kono avait réagi au manque de coopération du prisonnier. Il poussa un grand cri avant de se lamenter sur sa jambe qui avait été tranchée nette. Cori l’entendit encore un peu plus rien, signe que l’hémorragie avait fait son travail.

Le doc grinça :« Patient capricieux celui là, heureusement qu’il avait de bons reins. Maintenant, passons à vous, ma chère. Comme je l’ai dit plus tôt, cela faisait bien longtemps que j’attendais ce moment. » Il repassa dans la vision de Cori, éclaboussé de sang, pour prendre une espèce de scie égoïne avant de s’approcher de Cori, pour se mettre au face à face avec elle.
«On va jouer à un jeu. Je pose des questions, et si vous ne me donnez pas la réponse que j’attends, je vais vous soigner comme j’ai soigné les 2 autres. Rassurez-vous. Je ne vous laisserais pas sortir vivante d’ici. Tout d’abord, une petite piqure anti hémorragique pour éviter une mort trop douce, qui va pouvoir faire piqure de rappel. » Joignant la parole au geste, il sortit une seringue avant de l’enfoncer au-dessus du sternum, injectant le produit. Cori douilla sur le coup, avant de sentir une gêne au niveau du torse. Sa respiration devint d’un coup sifflante. Salopard pensa la jeune femme, Il a touché volontairement un poumon.

« Vous rappelez vous d’une quête pour chasser un Uragaan ? Non ? Même si je vous dit que le village était détruit ? Aucune réponse ? Allez, un petit effort. Toujours rien ? Alors punition. » Il fit glisser le fil de la scie le long du corps de Cori avant de la positionner sur une cicatrice au niveau de l’abdomen, trace d’une morsure d’un monstre. Elle vit le Doc prendre de l’élan avec le bras, et serra les dents lorsque celles de l’outil mordirent sa chair sur une vingtaine de centimètres. La douleur était épouvantable, mais Cori essayait surtout de savoir de quel village il était rescapé, avant qu’un nouveau aller/retour la fasse cabrer sur la table.

« Bien, vous avez l’air déjà plus concentrée. Alors, toujours rien ? Si je vous dis Ahuski? Ah si, ça vous dit quelque chose, le rythme cardiaque a changé pendant que je vous posais la question. Alors, êtes-vous satisfaite de ce que vous aviez fait là-bas ? Que ressentez-vous après avoir laissé le monstre raser le village ? » La chasseresse se dit que peu importait la réponse,  celle-ci ne lui conviendrait pas. Sachant cela, elle se dit que quitte a se reprendre un coup de scie, autant lui éclater sa gueule. Un nouvel aller retour de la scie sur un bras lui arracha un râle, mais elle allait lui rendre la monnaie

Vu qu’il s’était remis en face à face avec Cori pour lui poser une nouvelle question, le Doc ne vit pas venir le coup de boule de la jeune femme, lui éclatant le nez. Le doc se mis à se rouler par terre, pleurant sous la douleur occasionnée, avant de se relever, remettant d’un geste professionnel son nez, avant de revenir auprès de Cori,  agrippant les cheveux de la jeune femme avant de lui cogner la tête contre la table, chacune de ses syllabes ponctuée par le bruit sourd de la tête contre la planche en métal . « Sale chienne ! Ton existence est une abomination ! Te rends tu comptes que le nombre de personnes qui veulent ta putain de tête fait que pourrais toucher tellement d’or en te massacrant que mes petits enfants ne sauraient plus quoi foutre de ta prime ? » Il arrêta lorsqu’il vit que la jeune femme commençait à perdre connaissance sous les chocs avant de la redresser

« On m’a payé pour te soigner comme un médecin. Mais je n’ai jamais eu l’intention de le faire. Maintenant que je t’ai sous la main, je vais te préparer comme un boucher. Tu comprends ? Tu t’es plus qu’un morceau de viande. » Cori utilisa le peu de conscience qu’il lui restait pour cracher à la face du Doc qui lui lâcha la tête pour s’essuyer. « Salope ! Voilà pourquoi tu finis seule dans un cachot a mes soins : ta foutu arrogance. Rien que pour ce que tu m’as fait, tu perds une jambe ! » Elle vit le Doc partir reprendre le sécateur géant, pour ensuite positionner le tranchant des deux lames au-dessus de la cuisse. Malgré la douleur de sa blessure au ventre et à choc de la tête, le peu de ce qui lui restait de raison, que cette fois, elle ne s’en sortirait pas entière.
Un bruit se fit entendre, que Cori associa directement à un fusarb’ que l’on armait.

La voix de Kono monta « Quoi Encore ? Je suis occupé ! Cette pute a besoin de soin ! 
-Et aller a l’encontre de la volonté de ma Maitresse ? Je ne crois pas. Je te laisse le choix. Si tu désobéis, on saura s’occuper de toi. Il n'y a pas que toi en tant que bourreau. Le dernier engagé sait très bien écorcher sans tuer. Maintenant, soigne là. Son grand spectacle est d’ici 3 heures. Pas d’entourloupe, j’ai moi aussi une formation en science médicale. Et si tu te dis que c’est injuste, rappelle-toi que son spectacle est sa mise à mort.
-Ce n’est pas ce que l’on avait convenu ! Je devais bosser pour le culte en échange de sa mort !
-N’oublie pas que tu n’es pas le seul à vouloir lui faire la peau. Maintenant, obéis et fais ton métier. »
La dernière voix disait quelque chose à Cori, avant de revoir la face du Doc remplir toute sa vue, maugréant avant de la fixer, pour grincer entre ces dents:

« 3heures ? Je suis désolé madame La Pariah, mais nous manquons de temps, nous allons donc nous passer d’antidouleur. Mais ne vous inquiétez pas. Nous avons tous ce qu’il faut pour vous « préparer ». Ooh oui. Prépare toi pour la plus belle séance médicale que tu verras jamais, Cori la Pariah. Je vais te préparer. Et je vais te faire mal. Très mal. A la hauteur de la réputation. »
avatar
Cori la Pariah
Niveau: 1

Réputation : 3
Messages : 5
Date d'inscription : 19/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dernière clope de Cori

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum