["Feuilleton"] The Lost Motorcycle Club [Spin off de HEDGEHOGZ]

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

["Feuilleton"] The Lost Motorcycle Club [Spin off de HEDGEHOGZ]

Message par Fast-Subaru71 le Ven 30 Jan - 1:11

Je présente vite fait ce concept : l'univers d'Hedgehogz est assez complexe , j'ai donc eu l'idée de faire une sorte de spin-off de la BD respectant l'histoire de la BD mais se concentrant sur le gang The Lost Motorcycle Club et ses péripéties , notamment avec le leader Speed .
C'est un peu une «série» écrite pour former un récit parallèle à Hedgehogz, reprenant l'intégralité de l'univers mais moins généraliste .
Je ne sais pas si le récit contiendra de scènes «explicites» , mais si c'est le cas les chapitres concernés seront marqués d'un (*) à la fin du titre .

Part 1 : The Lost's Leader

Il avait rejoint discrètement le gang en 2012 à ses seize ans , avec son ami Kayle . Speed Robotnik. Tel était son nom. Son premier engin était une mobylette modifiée pour ressembler aux Harley Davidson et autres motos des autres membres du gang.
Personne n'aurait cru que deux ans après, le fils de Shadow allait prendre le pouvoir du gang. Si Johnny Klebitz ,leader du gang en 2012, était toujours le leader, ça n'aurait pas été le cas. Mais depuis trois mois, le gang était dirigé par des extrémistes assez tyranniques vis-à-vis des autres Lost.
Speed ne pouvait pas rester dans ce gang si ces gars-là le dirigeaient. Kayle non plus. Entre temps, le tatoueur et infirmier du gang, Rayan Beaumont (surnommé Ray), avait lui aussi décidé de se joindre à Speed.

Ces extrémistes étaient désormais morts, assassinés de sang froig par Speed à la carabine. Acclamé par le gang et félicité par l'ex-leader Johnny Klebitz, Speed prit le contrôle du gang. Et il avait de grands projets ...

Encore une journée banale à Chaos City. Shadow venait de partir pour aller travailler, tandis que Jeff et Speed se levaient juste.
«Putain ça me gratte les couilles !» , grogna Speed en se levant.
C'était lui, le leader des Lost. Mesurant environ un mètre quatre-vingt-cinq , coiffé d'une immense crête et arborant des grands yeux bruns foncé, le fils de Shadow se démarquait par son physique.
Il pénétra dans la salle à manger, où son demi-frère Jeff mangeait tranquillement son bol de Chokella en lisant les petites annonces dans Auto-Rétro.
«Hey frangin, je t'ai déjà dit d'éviter de te trimbaler en calebut dans la maison quand on déjeune, lança l'aîné à son demi-frère biker.
-Je fais ce que je veux. Je sais que le caleçon moule bien la forme de mon cul et de ma queue mais tu es pas obligé de regarder, hein ?
-Toujours aussi dégueulasse et imbu de sa personne ... Je te reconnais bien Speed ! , répondit Jeff en riant.
-Arrête de faire chier et aide moi frangin, la cafetière déconne.»

Une demi-heure après, Speed débarqua à l'usine désaffectée et l'entrepôt, situés vers le quartier de Mission Row, qui servaient de Quartier Général aux Lost avec sa Renault Fuego rouge. Kayle était en train de changer la roue d'une moto tandis que Ray parlait avec une motarde membre du gang. Speed demanda immédiatement à Ray et Kayle, ainsi qu'aux autres membres des Lost importants de le suivre. Il alla dans l'entrepôt, monta sur le capot d'une Renault 16 du gang et commença :
«Messieurs , les Lost ont un nouvel objectif. J'aimerais premièrement faire collaborer le gang avec la police. Deuxièmement, je voudrais que les membres aient un esprit plus ouvert : je voudrais avoir plus de femmes au sein du gang . Troisièmement...
-Speed, est-ce que tu as réfléchi à notre projet de casse ? ,dit Kayle en l'interrompant.
-J'allais y venir. On a enfin localisé ce dépot qui appartenait il y a longtemps aux Lost MC . Il est désormais utilisé en bordel, ou un truc du genre. Je crois que son ancien nom était le "Stan's Depot" , mais il semblerait que son nouveau nom soit ... Le sex-club.
-Quel est l'intérêt de s'attaquer à un endroit pareil ? , demanda Rayan , accoudé contre la porte conducteur de la voiture.
-C'est un lieu qui était notre. De plus, tout ce qui s'y passe est en théorie illégal, as far as I know. Et je pense pouvoir faire une bonne affaire avec ce truc…»
Ça n'en avait pas l'air, mais Speed était déjà en train de planifier un plan diabolique ...

To be continued ...

______________________________________________

Voilà , j'attends vos avis. Si le concept et l'histoire vous plaisent je continuerai ^^ .


Dernière édition par Fast-Subaru71 le Mar 3 Fév - 0:45, édité 1 fois

____________________________________________________________________________

Fan inconditionnel de voitures, de Metallica et adolescent trop curieux Hap
Mon Deviant Art : http://fast-subaru71.deviantart.com/
Ma chaine YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCQjfPoVinAu5_oBRRMNJBhQ
Spoiler:



avatar
Fast-Subaru71
Niveau: 51

Age : 18
Localisation : Bourgogne (71)
Réputation : 170
Messages : 1123
Date d'inscription : 14/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://fast-subaru71.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: ["Feuilleton"] The Lost Motorcycle Club [Spin off de HEDGEHOGZ]

Message par Valoo le Sam 31 Jan - 6:59

J'ai hâte de voir ce plan diabolique Noel

____________________________________________________________________________


avatar
Valoo
Niveau: 41

Age : 19
Localisation : 974 reprezent
Réputation : 82
Messages : 650
Date d'inscription : 20/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ["Feuilleton"] The Lost Motorcycle Club [Spin off de HEDGEHOGZ]

Message par Fast-Subaru71 le Mar 3 Fév - 1:29

Part 2 : Repérage

Une semaine s'était écoulée, lorsqu'une Ford Focus grise vint se garer vers le quartier général des Lost.
«C'est quoi c'te voiture ? , demanda Kayle à Ray .
-T'inquiète pas, d'après le leader c'est notre informateur. Faut garder son identité secrète. »

C'était un homme brun de taille moyenne avec les cheveux en bataille, vétu d'une chemise blanche avec un blazer et une cravate noirs et d'un jean. Il paraissait assez stressé par le fait de venir chez les Lost, mais sa manière de se vêtir était digne des grands buisenessmen de la ville.
Le leader disposait d'une salle aménagée en bureau se trouvant dans le garage où le camion Green Goblin était habituellement garé, lorsque Speed le laissait chez les Lost .

L'homme entra dans le garage, suivi par Ray et Kayle. Il observa le camion, puis il demanda aux deux amis :
«Sauriez vous où est le bureau de Speed Robotnik ?
-C'est juste derrière cette porte.» , répondit Rayan.

Speed lisait l'une de ses légendaires revues coquines lorsqu'il vit débarquer les trois énergumènes dans son bureau. Il posa sa revue, observa calmement l'informateur et alla même jusqu'à lui proposer une cigarette, que l'informateur refusa.

«Bien. Tout d'abord, sachez que votre aide au Lost Motorcycle Club sera récompensée. Tout ce qui ce sera dit ici restera ici. Permettez moi d'abord de me présenter : je suis Speed Robotnik, leader de ce gang depuis quelques mois. Avez vous les infos que j'ai demandé ?»
L'informateur soupira et répondit :
«Sachez tout d'abord que le Sex Club a été formé il y a environ vingt ans. C'était juste une alternative pour les jeunes célibataires de l'époque qui voulaient développer leur sexualité, malgré leur célibat. Certains d'entre eux, comme moi, ont ensuite suivi des vies normales, tandis que d'autres sont malheureusement devenus ce que je qualifierai de sex addict : des couples libertins , des jeunes femmes voulant se libérer, des nymphomanes, voire même des familles entières s'y rendent encore, sans pour autant que cela se sache. Il y a trois règles essentielles : 1/ Ne parler du Sex Club nulle part , mis à part dans le Sex Club. 2/ Les nouveaux doivent venir en tenues hot et sont obligés de baiser lors de leur première arrivée au Club . Et 3/ ... Je ne sais plus , toutes mes excuses»
Speed se mit à pousser un rire maléfique. Il regarda l'informateur et dit :
«Votre aide est suffisante. Merci pour ces informations essentielles.»
L'informateur repartit . Speed chargea Kayle et Rayan de se rendre en moto vers le Sex Club le lendemain, sans y pénétrer, afin de commencer à faire un repérage des lieux. Un repérage par avion était aussi prévu. L'avion en question était un Junkers JU-87 Stuka , bombardier en piqué de la Seconde Guerre Mondiale qui s'était retrouvé de manière étrange chez les Lost.
Ce repérage aboutirait au traçage d'une carte approximative pour prévoir la suite des événements.
Le plan de Speed était lancé.

To be continued...

____________________________________________________________________________

Fan inconditionnel de voitures, de Metallica et adolescent trop curieux Hap
Mon Deviant Art : http://fast-subaru71.deviantart.com/
Ma chaine YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCQjfPoVinAu5_oBRRMNJBhQ
Spoiler:



avatar
Fast-Subaru71
Niveau: 51

Age : 18
Localisation : Bourgogne (71)
Réputation : 170
Messages : 1123
Date d'inscription : 14/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://fast-subaru71.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: ["Feuilleton"] The Lost Motorcycle Club [Spin off de HEDGEHOGZ]

Message par Fast-Subaru71 le Mar 17 Fév - 22:40

Part 3 : Jeff's mission

Speed passa le reste de son après-midi à chercher un pilote avec Kayle. Il y avait certes de très bon motards et chauffeurs dans le gang, le leader ne savait absolument pas si l'un de ces gars savait piloter un avion. Surtout un avion de la Seconde Guerre Mondiale.
«À ce train-là, faudra que j'annule le repérage demain et qu'on change la date de l'opération ... Kayle, tu as pas un conseil à me donner ?»
Kayle regarda le leader des Lost un long moment. Speed avait tellement changé depuis leur rencontre à l'école primaire. Soudain, une chose lui vint à l'esprit : la famille de Shadow était assez aisée, même si Speed n'utilisait que ses propres fonds pour fournir les Lost et vivre. Il avait peu d'argent, mais cela suffisait amplement à assurer son indépendance. Jeff, le demi-frère aîné, en revanche, n'avait pas fini ses études, qui étaient payées par Shadow et Rouge. Kayle demanda soudainement à Speed :
«Dis-moi, ton demi-frère, il aurait pas fait un stage pour apprendre à piloter des petits avions de tourisme par hasard ?
-Bordel. J'y avais pas pensé., répondit Speed après une longue réflexion. T'as raison, Jeff a une licence de pilotage. Depuis peu, certes, mais les gars de l'aéroclub avaient l'air de dire qu'il avait un sacré coup de manche. Il faut juste espérer qu'il sache s'adapter aux différents avions aussi facilement qu'aux bagnoles ... J'espère juste que la mission qu'on va lui confier ne perturbera pas ses études de designer...
-Il est encore en train d'étudier alors qu'il glande en permanence chez vous ? C'est nawak...
-Kayle, ta gueule. Il est juste en train de chercher un établissement qui l'accepte.»

Après cette discussion houleuse, Speed se précipita vers sa Fuego et monta à bord. Il fit une rapide marche arrière, puis un demi-tour et s'en alla rentrer chez lui tandis que Rayan regardait Kayle s'énerver tout seul depuis le garage.

Speed arriva à l'heure du repas. Shadow avait passé une journée difficile et avait faim. Jeff était en train de faire un rapide croquis du visage de son père sur un petit calepin quand Rouge arriva.
«Le repas est servi. Speed, t'es-tu lavé les mains ?»
Le biker sursauta et manqua de tomber par terre. Il couru se laver les mains en vitesse et revint à table. Il mangea beaucoup, tout comme son père. Jeff, en revanche, avait peu mangé et avait demandé l'autorisation de pouvoir retourner dans sa chambre. Il y écouta de la musique tout en finalisant son dessin de Shadow.

Speed débarqua dans la chambre quelques minutes plus tard. Jeff le regarda, surpris, et lui demanda pourquoi il était venu le voir. Ce à quoi Speed répondit simplement :
«Il paraît que tu as ta licence de pilotage désormais. Est-ce que ça te ferait plaisir de posséder ton propre appareil ?
-Hein ? Qu'est-ce que tu viens me parler de ça maintenant ? Bon, bien sûr que ça me ferait plaiz' , mais Papa a pas les moyens ...
-On s'en branle. C'est moi qui t'offre ton premier appareil. Et c'est pas un Cessna comme ceux que t'as l'habitude de piloter à l'aéroclub. Vois tu, les Lost MC possèdent un aérodrome et...
-Je sais, tu m'en a déjà parlé. Mais les motards ça vole pas, alors j'en vois pas l'utilité.
-Tu te trompes, Je m'apprête à rapporter beaucoup d'argent au gang. Après on achètera peut-être un Cessna comme à l'aéroclub. Mais d'abord j'ai besoin que tu te serves de l'un de nos uniques avions, et l'unique qui ne soit pas en réparation. Un mythe de l'air...
-What ? Acheter des Cessna coûte bien 60 000€ par appareil ...
-JEFF ! En échange, les Lost vont te léguer le légendaire Junkers JU87 Stuka de l'aérodrome, avec lequel tu fera la mission ! Tu te rends compte ? , hurla Speed.
-QUOI ? Un Stuka ? Le célèbre bombardier en piqué allemand ? C'est un fake, il n'existe que deux Stuka encore entiers sur Terre. Les autres ne sont plus en état de voler.
-Et si je te dis que celui-ci a été trouvé abandonné pendant la Seconde Guerre Mondiale, qu'il a été capturé pendant des années par des Anglais puis laissé dans un hangar et remis en état de marche récemment par les Lost ? Tu verra par toi-même de toute façon.
-D'accord, frangin. Et en quoi consiste la mission ? »
Speed s'asseya sur le bureau de Jeff, juste en face de lui et lui expliqua l'intégralité de la mission.

Jeff réfléchit ensuite longuement, avant de regarder son frère et de lui répondre :
«Écoute, les conneries des Lost c'est ton problème. Mais si je suis le seul en qui tu as confiance pour mener ce troisième exemplaire de JU 87 dont personne ne connaît l'existence au-dessus du terrain sur lequel tu va lancer ton opération pour effectuer de la reconnaissance, compte sur moi.»
Speed sourit, tapa dans le dos de son frère et retourna à sa chambre.

Jeff termina le portrait, puis il se leva et quitta sa chambre, toujours vétu de son sweat à capuche Los Santos et de ses mitaines, et se mit à réfléchir dans le couloir. Qu'allait-il se passer le lendemain ? Ce troisième Stuka existait-il ? Qu'est-ce que Speed souhaitait faire cette fois-ci ?

Une chose était sûre : Jeff avait désormais une mission à effectuer, pour les Lost et son demi-frère ...

To be continued ...

_________________________________________________

J'ai pris beaucoup de plaisir à écrire la suite de ce feuilleton. J'espère qu'elle vous a plu ^^ .
On y découvre notamment un peu plus Jeff et la famille Robotnik...

____________________________________________________________________________

Fan inconditionnel de voitures, de Metallica et adolescent trop curieux Hap
Mon Deviant Art : http://fast-subaru71.deviantart.com/
Ma chaine YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCQjfPoVinAu5_oBRRMNJBhQ
Spoiler:



avatar
Fast-Subaru71
Niveau: 51

Age : 18
Localisation : Bourgogne (71)
Réputation : 170
Messages : 1123
Date d'inscription : 14/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://fast-subaru71.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: ["Feuilleton"] The Lost Motorcycle Club [Spin off de HEDGEHOGZ]

Message par Valoo le Mer 18 Fév - 18:53

Intéressant, un repérage en bombardier... discrétioooooon Noel (je troll je troll j'aime beaucoup, continue x3  )

____________________________________________________________________________


avatar
Valoo
Niveau: 41

Age : 19
Localisation : 974 reprezent
Réputation : 82
Messages : 650
Date d'inscription : 20/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ["Feuilleton"] The Lost Motorcycle Club [Spin off de HEDGEHOGZ]

Message par Fast-Subaru71 le Mer 18 Fév - 20:50

Valoo a écrit:Intéressant, un repérage en bombardier... discrétioooooon Noel (je troll je troll j'aime beaucoup, continue x3  )
Bon je vais mettre ça au clair :
Le Junkers 87 Stuka est un bombardier en piqué équipé de mitrailleuses avec un pilote et un mitrailleur arrière et transportant jusqu'à 5 bombes (1 grosse entre le train d'atterissage , 2 petites sous chaque elles) qu'il largue lors de son piqué (= plongeon).
Il a donc la taille d'un avion normal , avec des ailes un poil plus grosses .
Quand on voit un avion dans le ciel , je veux dire un avion à hélice , on entend généralement un "BRRRRRRR" dans l'air.
Sans bombes et en volant normalement (vitesse et altitude normales) autour de la zone, l'avion ne devrait pas se faire repérer (les gens le voyant ne peuvent pas savoir pourquoi il est là) .

____________________________________________________________________________

Fan inconditionnel de voitures, de Metallica et adolescent trop curieux Hap
Mon Deviant Art : http://fast-subaru71.deviantart.com/
Ma chaine YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCQjfPoVinAu5_oBRRMNJBhQ
Spoiler:



avatar
Fast-Subaru71
Niveau: 51

Age : 18
Localisation : Bourgogne (71)
Réputation : 170
Messages : 1123
Date d'inscription : 14/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://fast-subaru71.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: ["Feuilleton"] The Lost Motorcycle Club [Spin off de HEDGEHOGZ]

Message par Valoo le Jeu 19 Fév - 19:16

Je plaisantais, t'inquiète, mais c'est cool d'avoir ces infos en plus ^^

____________________________________________________________________________


avatar
Valoo
Niveau: 41

Age : 19
Localisation : 974 reprezent
Réputation : 82
Messages : 650
Date d'inscription : 20/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ["Feuilleton"] The Lost Motorcycle Club [Spin off de HEDGEHOGZ]

Message par Fast-Subaru71 le Jeu 19 Fév - 22:02

Valoo a écrit:Je plaisantais, t'inquiète, mais c'est cool d'avoir ces infos en plus ^^
La suite arrive avec pleins d'infos Cool .

Part 4 : The nazi plane which wanted to fly again

Il était 5 heures du matin lorsque Jeff se réveilla, probablement après avoir fait un mauvais rêve.
Speed toqua et entra dans la chambre en gueulant un magnifique «DEBOUT FLEMMARD !» avant de se rendre compte que son frère était déjà réveillé. Étant donné la situation, il se contenta de l'aider à se lever de son lit. Il remarqua un détail étrange : Jeff avait dormi torse nu, alors qu'il dormait habituellement avec un vieux t-shirt ou un débardeur. De plus, son dos était plein de sueur. 
Sans prendre en compte ces deux détails, Speed fit descendre Jeff au rez-de-chaussée, où ils allaient faire leur petit-déjeuner. Là encore, Speed fut surpris par l'attitude de Jeff : celui-ci avait réussi à faire marcher la cafetière du premier coup et s'était versé pas mal de café dans un mug, en plus de son bol de Chokella habituel. Il commença à boire, sans même lire les petites annonces d'Auto-Rétro.
«Jeff ? Pourquoi tu transpires autant ? Et pourquoi ce comportement ? Je veux dire... D'habitude c'est moi qui suis stressé, et toi qui est cool et relax ...»
Le hérisson noir et blanc ferma les yeux, posa son mug après en avoir bu la moitié, et regarda soudainement son frère en tentant de dire quelquechose.
«Jeff, du calme. Je t'écoute.
-Le... Le... Le Stuka... Possède-t'il des trompes de Jéricho ?, demanda Jeff en adressant un regard terrorisé à son frère.
-Attends ... La sirène qui se déclenche quand l'avion plonge pour lâcher sa bombe ? Oui, notre Junkers en possède une. Je crois que ça marche qu'avec les aérofreins mais...
-J'ai rêvé de lui, dit Jeff. Ou plutôt cauchemardé. J'étais en train de marcher dans le quartier résidentiel de Chaos City quand j'ai entendu son moteur. Il a piqué sur moi, déclenchant ses sirènes et me largant une bombe de 500 kilos sur la tête. J'ai couru mais... Je suis mort. Et je me suis réveillé.
-Bordel, frangin, tu pourrais pas faire des rêves du genre une femme qui te kidnappe sauvagement pour que tu aies des relations sexuelles avec elle ? Non, sérieusement, ton cauchemar est flippant.»

Après leur petit-déjeuner, Jeff alla se doucher rapidement avant de rentrer dans sa chambre et d'enfiler ses vêtements. Il ferma la porte, retira la serviette qu'il portait autour de la taille et commença à enfiler des sous-vêtements propres lorsque soudainement...
«Hey dis donc je savais pas que t'en avais une si grosse.»
Jeff se retourna et tomba nez à nez face à Speed, qui s'était planqué derrière un placard. Il tenta de cacher ses parties génitales en vain en engueulant son demi-frère.
Speed le regarda en riant et lui dit «Bon habille toi, on est pressés.» .
Jeff enfila un jean et un t-shirt blanc avec une AMC Pacer noire dessinée dessus, avant de mettre son légendaire sweat à capuche gris "Los Santos". Speed était pour sa part vétu d'un jean noir assez usé et un peu moulant, avec sa veste en cuir à pics décorée de motifs des Lost. La veste du leader. 

Les deux frangins montèrent dans l'AMC Pacer de Jeff et se dépêchêrent de rejoindre l'aérodrome des Lost. Jeff tentait de rouler le plus vite possible, tandis que Speed râlait car la musique que Jeff écoutait était une chanson japonaise avec des voix probablement faites à l'ordinateur. 
Lorsque Jeff arriva à l'aérodrome, il constata que Rayan et Kayle étaient sur le tarmac, sur leurs motos, en l'occurence une Triumph Bonneville T100 verte et beige pour Kayle et une simple BMW R80/7 noire pour Rayan. Speed les rejoint et leur demanda ce qu'ils foutaient là, ce à quoi Kayle répondit qu'il voulait «voir le newbie voler» .

Jeff se dirigea vers le hangar. Il y avait beaucoup de lierre sur la porte. Rapidement rejoint par les trois Lost, il dit :
«C'est donc là que le Stuka réside ...
-Ouais, c'est là .» , répondit Ray tandis que Speed ouvrait la porte.

Il était là. Malgré le noir régnant du mâtin et l'ombre du hangar, on pouvait distinguer la forme de ses ailes et celle de son hélice. Ray et Kayle se regardèrent, remontèrent sur leurs motos et allumèrent leurs phares pour éclairer l'engin. Les croix de fer étaient toujours peintes sur le fuselage et les ailes. En revanche, la croix gammée de la gouverne arrière avait disparu afin de laisser sa place à l'immatriculation civile de l'appareil et à un discret logo The Lost MC. C'était donc lui, le redoutable Junkers JU87 Stuka, le légendaire bombardier de la Luftwaffe. Speed alluma l'éclairage du hangar et demanda à ses compères d'éteindre les moteurs de leurs motos.

Jeff regarda attentivement la bête. Les mitrailleuses avants étaient toujours là, ainsi que celle du mitrailleur arrière. Speed monta sur l'aile et ouvrit le cockpit, en l'invitant à prendre place dans l'avion. Ce que fit Jeff. L'avion était beaucoup plus confortable que ce que Jeff pensait. 
Speed donna quelques conseils à son frère, puis lui demanda d'exécuter un premier vol pour s'entraîner. Ray et Kayle se mirent à l'écart, tandis que Jeff testait les commandes avant de mettre l'appareil en marche. Speed lui donna un parachute au cas-où, et se dirigea vers la tour de contrôle pour donner ses ordres à son frère.
«Ok, Jeff. La piste est prête et n'attend plus que toi. Pour ce vol initial, je vais te demander de mettre l'engin en marche, de décoller puis de voler en effectuant quelques manœuvres de base. Tu atterrira lorsque je t'en donnerait l'ordre. Sur ce, tu peux y aller, et comme ils disent chez eux, achtung ! Over.»

Jeff observa le tableau de bord en détail, ferma la verrière du cockpit, mit son parachute et vérifia que tout était correct, avant de lancer le moteur dans un rugissement assourdissant. Il poussa lentement la manette des gazs, lâcha un peu les freins afin de permettre à l'appareil de sortir du hangar et de s'avancer sur la piste de décollage. Il avait la sensation que l'avion, réveillé de son long sommeil, voulait désormais voler en paix, sans avoir à craindre d'être poursuivit par un Spitfire anglais.
C'est comme si l'avion était une entité... Comme si il venait de trouver son nouveau pilote. Jeff arrêta d'y penser et s'aligna sur la piste de décollage, avant de mettre les gazs à 80% et de relâcher complètement les freins. Le Stuka commença à prendre de la vitesse, quand le jeune hérisson poussa les gazs à 100% tout en commençant à tirer le manche vers lui. L'avion quitta le sol assez rapidement et Jeff continua à prendre de l'altitude, lentement mais sûrement. Lorsqu'il se trouva suffisamment haut, il redescendit les gazs à 85% et commença à survoler la route menant à l'aérodrome. Il pouvait observer le sol à travers une partie vitrée du plancher, et il commença à voler au dessus d'un quartier de Chaos City, avant de faire demi-tour pour retourner à l'aérodrome. Le Junkers était certes plus compliqué à piloter qu'un Cessna, mais Jeff prenait plaisir à voler à bord de cette légende volante. Il mit les gazs à fond et tira le manche pour effectuer un looping, puis il redressa son avion pour éviter un éventuel décrochage et atterit lorsque Speed lui en donna l'ordre. 

Visiblement, un lien venait de se créer entre le Stuka et Jeff ...


To be continued ...




Dernière édition par Fast-Subaru71 le Mer 8 Avr - 0:24, édité 3 fois

____________________________________________________________________________

Fan inconditionnel de voitures, de Metallica et adolescent trop curieux Hap
Mon Deviant Art : http://fast-subaru71.deviantart.com/
Ma chaine YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCQjfPoVinAu5_oBRRMNJBhQ
Spoiler:



avatar
Fast-Subaru71
Niveau: 51

Age : 18
Localisation : Bourgogne (71)
Réputation : 170
Messages : 1123
Date d'inscription : 14/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://fast-subaru71.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: ["Feuilleton"] The Lost Motorcycle Club [Spin off de HEDGEHOGZ]

Message par Hideki Kamiya le Ven 20 Fév - 0:47

Désolé, je n'avais pas lu le sujet avant aujourd'hui, et c'est une erreur de ma part, je trouve...

En effet, j'adore ces quatre premiers chapitres bien écrits, détaillés et narrés avec une bonne histoire ! Cela m'a donné envie de faire à mon tour une fiction, et ça c'est vraiment quand quelque chose me plaît. ^^

Continue, j'espère que le bide du forum ne va pas te décourager car c'est vraiment bon, je trouve.
avatar
Hideki Kamiya
Niveau: 34

Age : 17
Localisation : PlatinumGames, Japan
Réputation : 88
Messages : 410
Date d'inscription : 09/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://platinumgames.co.jp

Revenir en haut Aller en bas

Re: ["Feuilleton"] The Lost Motorcycle Club [Spin off de HEDGEHOGZ]

Message par Fast-Subaru71 le Dim 22 Fév - 19:29

Part 5 : Mission de reconnaissance

L’atterrissage se fit avec succès. Jeff arrêta le Stuka au milieu de la piste de décollage et tourna pour le garer devant son hangar. Speed prit alors une décision : il demanda à Kayle et Rayan de monter sur leurs motos et de se rendre au Sex Club.
« Ecoutez les gars, le temps presse. On garde contact par radio. Vos noms de code seront très simples : T100 pour Kayle et R80 pour Ray.
-Euh ... C'est le nom de nos motos ça, chef !, répondit Kayle, intrigué.
-Justement, je vous appelle par le nom de vos motos. Jeff aussi y aura droit. Faut qu'on crypte un maximum nos messages,on ne sait jamais, si les flics tombent dessus... Et désormais vous m'appelerez "Central" , ok ?
-Compris !»


Les deux motards s'en allèrent à toute vitesse tandis que Jeff inspectait son avion. Speed s'approcha et lui dit:
« J'ai lancé l'opération. Désormais tu communiquera avec moi en m'appelant "Central". Ton nom de code c'est "JU87" , ok ? Tu entendras également mes communications radio avec Ray et Kayle . Le nom de code de Kayle est "T100", et celui de Rayan est "R80".
-Pas con de planifier ça comme ça... » , fit remarquer Jeff avant de remonter sur l'aile du Stuka et de reprendre place dans le cockpit.


Il était désormais 6h25. Rayan et Kayle venaient de quitter Chaos City en empruntant le périphérique qui traversait Chaos City et en sortirent pour emprunter la route express qui sortait de Chaos City, en direction du club. Jeff avait remis son appareil en marche et venait de décoller.
« JU87 à Central, je me dirige vers la cible. Vitesse : environ 320 km/h
-T100 à Central, on est sur l'express, on va où maintenant ?
-R80 à T100, ferme ta gueule et prend la sortie suivante en me suivant.»

La seule réponse de Speed à ce brouhaha fut un énorme "VOS GUEULES", qui sortait visiblement droit du cœur. Jeff ne tarda pas à se rapprocher du Sex Club : c'était en effet un vieux dépôt, qui paraissait avoir été tagué et peu entretenu. Il aperçu les motos de Kayle et de Ray s'arrêter sur le parking. Visiblement la sortie de la route express ramenait directement au dépôt. 
Jeff stabilisa son avion, prit son calepin, et commença à faire un schéma du bâtiment et du parking, ainsi que de la sortie de la route express et de l'emplacement de Kayle et Ray. Il remarqua cependant qu'une petite route mal entretenue menait à l'arrière du dépôt. Il regarda à travers le plancher vitré et ajouta cette route à son schéma. De leur côté, Ray et Kayle repéraient les entrées possibles, cachés derrière un Pontiac Trans Sport. Ils entendirent soudain comme des gémissement qui semblaient provenir d'une voiture. 
« Je te parie que y'a encore des gens à cette heure là. Ils doivent être entre deux voitures ...»,remarqua Rayan en chuchotant. 


Speed écoutait toujours leurs communications. Il dit alors :
« Central à T100 et R80, allez mettre ça au clair. Oubliez pas de prendre des photos.»
Ray et Kayle se regardèrent longuement, tandis que le Stuka volait au loin pour retourner à l'aérodrome. Décidément l'esprit tordu de Speed frappait encore.


To be continued...

____________________________________________________________________________

Fan inconditionnel de voitures, de Metallica et adolescent trop curieux Hap
Mon Deviant Art : http://fast-subaru71.deviantart.com/
Ma chaine YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCQjfPoVinAu5_oBRRMNJBhQ
Spoiler:



avatar
Fast-Subaru71
Niveau: 51

Age : 18
Localisation : Bourgogne (71)
Réputation : 170
Messages : 1123
Date d'inscription : 14/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://fast-subaru71.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: ["Feuilleton"] The Lost Motorcycle Club [Spin off de HEDGEHOGZ]

Message par Hideki Kamiya le Lun 23 Fév - 0:17

Je sais pas pourquoi mais j'ai hâte de connaître la suite. Noel
avatar
Hideki Kamiya
Niveau: 34

Age : 17
Localisation : PlatinumGames, Japan
Réputation : 88
Messages : 410
Date d'inscription : 09/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://platinumgames.co.jp

Revenir en haut Aller en bas

Re: ["Feuilleton"] The Lost Motorcycle Club [Spin off de HEDGEHOGZ]

Message par Fast-Subaru71 le Lun 23 Fév - 14:37

Première partie arborant l'étoile avertissant le lecteur de la présence de contenu explicite Pervers .

Part 6 : Deep throat (*)

Ray et Kayle se regardèrent un instant et se rendirent compte de leur erreur : ils avaient oublié de relâcher le bouton de leurs radios, ce qui permit à Speed de les entendre.
Rayan se leva et alla se cacher contre un vieux Renault Espace de première génération, tandis que Kayle était resté derrière le Pontiac Trans Sport. Les gémissements venaient d'en face, entre une Peugeot 206 grise et une Dodge Shadow. 
«Héhéhé, c'est exotique comme voiture, une Dodge Shadow.» se dit Rayan en sortant son Iphone pour filmer la scène. Kayle vint le rejoindre vers le Renault Espace et lui demanda discrètement si il voyait quelquechose. Ce à quoi le loup répondit :
«Il faut que l'on s'approche de cette 206. Demande au boss de nous envoyer une ou deux voitures du gang.»
Kayle retourna à sa moto et alluma sa radio.
«T100 à Central, nous demandons une ou deux voitures supplémentaires, R80 est parti filmer et je suis sûr qu'il a déjà prévu la suite.
-Central à T100, R80 savait que j'allais vous envoyer des renforts, c'est juste toi qui ne prévoit rien.»

Ray avait accouru discrètement derrière la Peugeot 206. Il entendait bien les gémissements. C'était un homme et une femme, il en était sûr. Il regarda sous la voiture et aperçu un homme au sol, nu. Il dégaina son Iphone et commença à filmer depuis le dessous de la voiture. Kayle approcha discrètement.
«Ils foutent quoi ?, demanda-t'il à Ray en chuchotant.
-C'est un 69. Je pensais jamais voir ça. Regarde avec quelle énergie elle le suce !»

L'homme cria soudainement un grand coup. Rayan se leva instantanément et continua de filmer en se mettant en face des deux voitures, tandis que deux Renault 16 des Lost arrivaient sur le parking en dérapant. Rayan s'empressa d'envoyer la vidéo au leader tandis que Kayle et les Lost qui venaient d'arriver séparèrent l'homme et la femme, les ligotèrent et les enfermerent dans le coffre des deux R16. 

Pendant ce temps, Speed et Jeff regardaient la vidéo dans la tour de contrôle de l'aérodrôme. Visiblement, Jeff était très énervé, tandis que Speed admirait la scène. Soudain, un appel radio retentit.
«R80 à Central ! T100 a été blessé lors de la capture des témoins. Il s'est mangé une droite de la part du mec capturé avant de le ligoter. Il a été frappé au niveau du thorax et sa respiration a été coupée. L'homme a eu le temps de lui asséner un autre coup avant d'être maîtrisé par nos renforts. T100 s'est écroulé sur le bitume et a perdu connaissance !»

Speed laissa son ordinateur portable pour se diriger vers la radio, mais Jeff y était déjà :
«JU87 à R80. Appliquez les premiers soins et appelez une ambulance au plus vite. Gardez votre calme surtout. Vos renforts doivent immédiatement se rendre au QG des Lost. Over.
-Tu t'es déjà pris à ce petit jeu, n'est-ce pas ?», fit remarquer Speed.

Jeff le regarda et commença à appeler les secours. L'opération de reconnaissance avait été effectuée avec succès, mais la présence des deux sex-addicts sur le terrain avait baisé l'un des Lost. 
La coopération de Jeff et Speed pour le gang allait sûrement en être affectée...

To be continued...

____________________________________________________________________________

Fan inconditionnel de voitures, de Metallica et adolescent trop curieux Hap
Mon Deviant Art : http://fast-subaru71.deviantart.com/
Ma chaine YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCQjfPoVinAu5_oBRRMNJBhQ
Spoiler:



avatar
Fast-Subaru71
Niveau: 51

Age : 18
Localisation : Bourgogne (71)
Réputation : 170
Messages : 1123
Date d'inscription : 14/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://fast-subaru71.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: ["Feuilleton"] The Lost Motorcycle Club [Spin off de HEDGEHOGZ]

Message par Fast-Subaru71 le Mar 3 Mar - 9:26

Part 7 : The parking lot accident

Speed et Jeff se rendirent au Quartier Général des Lost, à Mission Row. Jeff craignait ce quartier, mais il commençait à avoir l'habitude de s'y rendre. Speed, lui, méditait dans le siège passager. Son opération ne s'était pas déroulée comme prévu, et il devait l'admettre. Une gaffe pareille aurait pu lui coûter la vie de Kayle si l'homme avait été armé ! Jeff se contenta de mettre son clignotant à droite et de garer sa Pacer le long du trottoir.
«Tu sais, tu peux la garer dans notre entrepôt vers nos motos, hein ?, fit remarquer Speed.
-Je sais, mais je n'en ai pas l'envie.»

Speed réfléchit, puis il dit à son demi-frère :
«Il a survécu. Kayle a survécu...
-Et alors ?, répondit Jeff. J'ai rempli ma part du marché, c'est bon. Je n'ai pas envie de finir blessé comme lui. Il aurait pu décéder, tu sais ?»
Speed s'effondra alors en larmes sur le tableau de bord. Si Jeff avait déjà vu son frère pleurer, il ne s'attendait absolument pas à ce que ça se reproduise. De plus, Speed bégaya des phrases à peines audibles et pleurait, comme quelqu'un qui a quelque chose à se reprocher. L’aîné redémarra sa voiture et s'éloigna du QG. Il dit à son frère :
«Des erreurs, on en fait tous. Garde ça en tête. Tu sais que rien n'est parfait. Tu sais que TU n'es pas parfait. Ta mère t'a reproché beaucoup de trucs pendant ton adolescence. C'est vrai que de voir son gamin BCBG* (*Bon Chic Bon Genre) se transformer en biker métalleux, ça doit faire un choc. Mais c'est ton choix... Shadow, qui est de la police, respecte ce choix, même si ça peut le mettre dans une position délicate parfois, vis-à-vis de certaines affaires. Rouge respecte aussi ce choix, et moi de même. Tu es connu comme étant quelqu'un de fort, alors arrête de pleurer. Je sais que malgré les apparences tu es vachement intelligent...»

Speed releva la tête. Les discours de son frère le motivaient généralement beaucoup, et c'était le cas. Il l'avait toujours adoré. Pourquoi ? Car malgré leurs différences, Jeff avait toujours su veiller sur lui et le mettre en confiance. Il se remémora quelques souvenirs d'enfance, quand il fut soudainement sorti de sa rêverie.
«C'est bon, va féliciter tes gars. Visiblement Kayle est de retour sur pattes.»
Speed remercia son frère pour sa participation à l'opération et descendit de la voiture. Les Lost l'acclamaient. Il félicita Ray et Kayle pour leur travail, et se dirigea dans son bureau avec eux, suivi de Jeff.

Ils commencèrent à mettre en commun les observations faites sur place. Rien de très nouveau, mis à part la petite route qui menait à l'arrière du dépôt, découverte par Jeff lors de son vol de reconnaissance. Une piste intéressante pour faire venir des voitures ...
Rayan s'était contenté de prendre des photos du lieu pour déterminer quelles entrées et issues seraient utilisées. Une seule photo, mal cadrée, montrait la face arrière du bâtiment. Cependant, on pouvait y distinguer une porte.

Speed allait commencer à élaborer son plan. Mais une idée venait de lui trotter en tête. Il sorti et annonça aux Lost Mc :
«Bien. D'après ce que j'ai entendu, on a des prisonniers... Je serais ravi de les interroger...»
Le rire diabolique de Speed... Les Lost le connaissaient bien ...
Et en général, il trahissait l'esprit pervers de Speed ...

To be continued...

____________________________________________________________________________

Fan inconditionnel de voitures, de Metallica et adolescent trop curieux Hap
Mon Deviant Art : http://fast-subaru71.deviantart.com/
Ma chaine YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCQjfPoVinAu5_oBRRMNJBhQ
Spoiler:



avatar
Fast-Subaru71
Niveau: 51

Age : 18
Localisation : Bourgogne (71)
Réputation : 170
Messages : 1123
Date d'inscription : 14/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://fast-subaru71.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: ["Feuilleton"] The Lost Motorcycle Club [Spin off de HEDGEHOGZ]

Message par Hideki Kamiya le Mar 3 Mar - 23:44

Très bien, j'ai hâte de connaître la suite et j'espère ne pas être le seul !

Je me suis bien imaginé Speed chialer. Hap
avatar
Hideki Kamiya
Niveau: 34

Age : 17
Localisation : PlatinumGames, Japan
Réputation : 88
Messages : 410
Date d'inscription : 09/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://platinumgames.co.jp

Revenir en haut Aller en bas

Re: ["Feuilleton"] The Lost Motorcycle Club [Spin off de HEDGEHOGZ]

Message par Valoo le Mer 4 Mar - 13:19

Je parie que la petite (*) va faire son retour au prochain chapitre Noel 
Sinon, j'aime beaucoup cette histoire, et j'ai hâte de voir la suite moi aussi ^^

____________________________________________________________________________


avatar
Valoo
Niveau: 41

Age : 19
Localisation : 974 reprezent
Réputation : 82
Messages : 650
Date d'inscription : 20/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ["Feuilleton"] The Lost Motorcycle Club [Spin off de HEDGEHOGZ]

Message par Fast-Subaru71 le Jeu 5 Mar - 6:38

J'suis trop prévisible Gogol .

Part 8 : Is he a biker or a lover ? (*)

Pendant que les Lost se chargeaient de préparer les prisonniers à leur interrogatoire avec Speed, celui-ci attendait patiemment dans son bureau. Jeff avait décidé de rester surveiller son frère, car cela ne sentait pas bon...
Jeff observait attentivement son frère : il semblait agité, mais confiant. Il avait posé ses pieds sur le bureau et se balançait un peu sur sa chaise, tout en buvant une bouteille de bière Heineken. Cette attitude, Jeff la connaissait déjà, en réalité. En effet, son frère avait toujours eu tendance à faire ce genre de choses lors de moments où il était réduit à l'attente. Lorsqu'il dû recevoir ses résultats au brevet, Speed les attendit en griffonnant longuement sur un papier, tout en fumant une cigarette. Lorsque les résultats étaient arrivés, Speed venait de finir sa clope et avait eu le temps de griffonner une colonne de Jeep et de Dodge de l'US Army sur sa feuille. Il avait attendu au total une semaine. Une semaine avec une seule cigarette... Elle était la plupart du temps éteinte, certes, et il y avait les repas et le sommeil...
Depuis Speed ne fumait plus. Mais la bière avait remplacé la cigarette. Soudain, un Lost arriva.
«Leader, les otages sont prêts à s'entretenir avec vous. On a pensé que vous voudriez d'abord questionner l'homme... On a donc installé une table et des chaises dans le garage d'en face, là où Kayle gare habituellement son camion quand il l'amène ici. »
Speed finit sa bouteille de bière et la posa avant de se lever. Il traversa la cour d'un pas déterminé. Quelques Lost se trouvaient vers l'homme, qui devait avoir 30 ans tout au plus. Kayle était là, armé d'un Carl Gustav M/45 avec lequel il s'amusait à menacer l'homme, qui était vêtu d'une chemise et d'un jean trouvés dans sa voiture ( la Dodge Shadow ) avant de s'enfuir.
Speed demanda à Kayle d'arrêter son manège. Il s'installa dans la chaise en face de l'homme et prit la parole :
«Ne vous inquiétez pas. Vous ressortirez d'ici dans peu de temps.
-Bordel ? C'est quoi ça ! Depuis quand on viole l'intimité des gens de cette manière ? Depuis quand est-ce qu'on les kidnappe sans raison !?»

Un rire se fit entendre. C'était Kayle.
« C'est de l'élimination de témoin. Ha. Ha ha.»
Il fit mine de viser le kidnappé avec son pistolet-mitrailleur, avant d'éclater dans un fou rire diabolique. Speed demanda à Rayan de le faire sortir du garage et reprit son interrogatoire.
«C'est plus ou moins ce qu'a dit Kayle. Sauf qu'on vous tue pas. On veut juste que rien ne soit rapporté à la police.
-C'est hors de question ! Je porterais plainte dès que je le pourrais ! Vous pourrez pas dire que vous l'aurez pas cherché, truand !»
Jeff entra dans le garage quand Rayan fit sortir Kayle. En prime, Ray le chargea de garder le Carl Gustav. Jeff assistait donc à l'entretien, en retrait, le pistolet-mitrailleur en bandoulière dans le dos. Face à lui se trouvaient un homme enragé du fait de sa capture et de son humiliation, et un Speed étonnamment calme, gardant cet air sérieux qui devait sûrement venir de Shadow. Le leader des Lost continua :
«Calmez-vous, Bientôt vous pourrez reprendre votre vie normale, à la seule condition de ne rien dire à la police. De toute manière, vous ne savez pas qui je suis.
-Assumez votre identité ! Désormais c'est en taule que tu ira crever, enfoiré ! On ne me fait pas chier de cette manière. J'espère pour toi que Charlotte a rien ! Sale punk...»
Jeff se rapprocha. Speed réfléchissait. Soudainement, l'homme tenta de s'emparer du pistolet-mitrailleur en attrapant la bandoulière. Les Lost le maîtrisèrent immédiatement. Speed se leva et frappa la tête de l'homme en question violemment sur la table. Il retourna s'asseoir et attendit que son adversaire se calme. Mais au lieu de cela, le prisonnier commença à crier. Speed en prit marre et lui fourra la tête sous la table, entre ses jambes.
«Tu arrêtes tout de suite sinon je te la fais sucer ...»
Cette simple phrase suffit pour que l'homme retire sa tête du dessous de table et accepte de garder le silence.
Rayan se chargea de le ramener à sa voiture, sur le parking du Sex Club. Il banda les yeux de l'homme par sécurité, pour éviter que ce gars retienne les routes à prendre pour rejoindre le QG des Lost.

L'interrogatoire de la femme allait être plus ... malsain. En effet, les Lost n'avaient pas retrouvé d'habits lui appartenant, du moins ils avaient mal cherché. Elle était dans une cave, dans un local situé vers un des garages.
Speed, Jeff et Kayle, ainsi que deux ou trois autres motards, pénétrèrent (Hap) dans la cave. La femme s'était recroquevillée dans un coin de la pièce, sur un vieux matelas, pour tenter de cacher son corps. C'était une jeune d'environ 22 ans, brune aux yeux marrons. Elle avait peur. Elle pensait mourir découpée et retrouvée dans cette cave sinistre. Elle ne pensait même pas à son homologue masculin, qui n'était en réalité qu'un beauf obsédé à ses yeux. Elle entendit soudain des bruits de clés, puis de pas qui s'avançaient vers elle. Elle pu voir Speed, faiblement éclairé par la lumière.
«Madame, ou Mademoiselle ... Vous serrez bientôt libre. J'ai seulement deux conditions.», déclara-t'il en lui tendant un sac de courses avec des vêtements.
Elle fouilla dans le sac, le regarda et répondit :
«Quelles sont vos conditions ?
-Écoutez, je suis conscient que vous puissez en avoir après nous. Mais j'aimerais que vous ne parliez de rien à la police. De plus, j'aimerais avoir votre témoignage concernant le Sex Club.
-Comment connaissez-vous le ... le Sex Club ? Il est interdit dans le règlement d'en parler à l'extérieur...
-On va dire que j'ai fais des recherches ...
-Et ces habits ?
-Vous pouvez les mettre. C'est Kayle qui est allé les acheter lorsque il a repris conscience.»
La femme observa Kayle. Celui-ci avait repris son Carl Gustav M/45, mais le portait simplement en bandoulière. Il était mal rasé, pas très bien coiffé, mais ce style biker semblait la charmer.
«Je suis certain que votre prénom est Charlotte.», dit-il d'une voix mielleuse.
Jeff et Speed mirent peu de temps pour se rendre compte qu'il jouait un jeu de séduction.
La femme répondit :
«Oui, oui, c'est cela. Et vous êtes Kayle, je suppose.
-En effet. Vous êtes ravissante, le savez-vous ?
-Merde, ça tourne au vinaigre !, murmura Speed à Jeff.
-Pourquoi ?, lui répondit-il.
-Une femme normale se serait simplement rhabillée et l'aurait remercié. Sauf que là, elle use de son corps pour faire pression sur l'esprit de Kayle... Il va se passer un truc dégueulasse sous peu. Heureusement que je lui ai dis d'acheter des capotes avec les vêtements pour rire... »
Ils commencèrent à se diriger vers la sortie lorsque la femme bondit sur Kayle. Elle déboutonna sa braguette et commença à mettre sa main dans son caleçon.
«On se barre, dans trente secondes on va avoir droit à une sextape en live.» dit Speed à Jeff.

Et en effet, une fois sorti de la cave, les frères entendirent des cris provenir d'en dessous. Mais Speed se contenta de rester dans le local pour attendre Kayle.
Dans la cave, Kayle se faisait plaisir. Le Carl Gustav était tombé au sol, à côté de lui. Charlotte était sur lui, savourant son rapport sexuel avec le biker. Kayle venait de le comprendre : Charlotte était une nymphomane... Mais il n'en avait que faire. Il rêvait déjà de son futur avec elle lorsque l'éjaculation le ramena à la dure vérité...
Mais il y croyait, et elle semblait lui laisser une chance ...
Ils se rhabillèrent et ressortirent de la cave, main dans la main.
Speed et Jeff se regardèrent. Kayle et Charlotte se dirigèrent vers le reste des Lost, tandis que Jeff redescendit récupérer le Carl Gustav M/35 et que le bruit de la camionnette de Ray se fit entendre à nouveau ...

To be continued...

__________________________________________________

Bon ça reste soft mais c'est tout de même pas hyper politiquement correct.
Je modifierais cette partie si cela s'impose.


Dernière édition par Fast-Subaru71 le Ven 23 Oct - 23:19, édité 3 fois

____________________________________________________________________________

Fan inconditionnel de voitures, de Metallica et adolescent trop curieux Hap
Mon Deviant Art : http://fast-subaru71.deviantart.com/
Ma chaine YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCQjfPoVinAu5_oBRRMNJBhQ
Spoiler:



avatar
Fast-Subaru71
Niveau: 51

Age : 18
Localisation : Bourgogne (71)
Réputation : 170
Messages : 1123
Date d'inscription : 14/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://fast-subaru71.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: ["Feuilleton"] The Lost Motorcycle Club [Spin off de HEDGEHOGZ]

Message par Valoo le Jeu 5 Mar - 19:04


____________________________________________________________________________


avatar
Valoo
Niveau: 41

Age : 19
Localisation : 974 reprezent
Réputation : 82
Messages : 650
Date d'inscription : 20/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ["Feuilleton"] The Lost Motorcycle Club [Spin off de HEDGEHOGZ]

Message par Fast-Subaru71 le Jeu 12 Mar - 22:46

Part 9 : Whoop whoop, that's the sound of the police !

Il était midi. Jeff et Speed étaient rentrés chez Shadow, tandis que Rayan avait décidé de rester au QG avec Kayle et Charlotte.
Il mangeait tranquillement un sandwich, assis sur le siège conducteur de son van, en observant les deux s'échanger des regards et s'embrasser par moment. Il ne croyait guère à ce qu'il voyait, mais cela l'importait peu, étonnamment.
Il descendit de son Chevrolet COE après avoir fini son sandwich, et entra dans le garage où était garé le camion de Speed. Il savait qu'il n'en avait pas le droit, mais il tenta tout de même d'entrer dans le bureau de Speed. Par chance, ce dernier avait oublié de fermer la porte à clé. À l'intérieur, les cartes traînaient encore sur le bureau. Il les consulta, s'installa à la place de Speed et commença à réfléchir au plan de celui-ci. Qu'est-ce que Speed avait en tête ? Qu'avait-il prévu ?
Rayan en prit marre et arrêta de s'interroger. Il décida de marcher un peu dans le quartier de Mission Row pour prendre l'air, bien que ce quartier empestait la pauvreté, les poubelles et les cadavres. Il prit quand même un pistolet HK USP 45 avec lui au cas où.
Mais en réalité, marcher dans ce quartier lui faisait peur. Il était maintenant 1h30. Cela faisait quelques secondes qu'il s'était éloigné du QG des Lost et il avait déjà l'impression d'être traqué par un tueur à gages. Il marchait simplement et commençait à apercevoir les voitures des deux plus grands tueurs à gages de la ville, garées chacune d'un bord de la route, parmi les voitures des autres habitants du quartier. Ray s'approcha d'une Opel Kadett et regarda l'intérieur : il tentait de se changer les idées pour éviter de stresser et de devenir complètement paranoïaque ... Il faut dire que le fait de poster la veste des Lost MC pouvait s'avérer dangereux dans ce quartier pourtant dominé par les Lost.

Il entendit soudain une sirène de police. Il se retourna et aperçu la Fuego de Speed, pourchassée par une Ford Focus break de la gendarmerie. Speed arrêta sa voiture afin de payer son amende. Rayan observait la scène, caché derrière l'Opel Kadett. Les gendarmes repartirent et Speed rentra au QG. Il gara sa voiture et alla voir les deux amoureux. Ray se dépêcha alors de courir jusqu'à l'usine désaffectée qui servait de repère aux Lost, pour rejoindre le leader, lorsqu'il entendit une sirène de voiture s'approcher. Il eut juste le temps de se retourner et d'esquiver le véhicule qui était arrivé à pleine vitesse dans la cour du QG. Il s'agissait d'une Chevrolet Lumina blanche de 1990 dotée d'une calandre un peu modifiée, avec un gyrophare sobrement posé sur le toit. Elle freina et s'arrêta.
Ray se releva lentement, sortit son USP 45 et alla s'accroupir derrière le véhicule pour se mettre à couvert. Il se pencha du côté gauche pour voir le conducteur descendre du véhicule. Il hallucina quand il aperçu les formes de la conductrice qui portait un jean bleu marine assez foncé.
Elle s'avança vers Speed.
«Inspecteur Carmelita Montoya Fox, de la police de Chaos City. Il semblerait que j'ai encore affaire aux Lost... Un homme a dit s'être fait kidnappé puis agressé par des bikers, dont un "grand punk à crête rouge, un hérisson" ... Il a aussi précisé qu'il y avait écrit "The Lost" ainsi que "Speed" sur votre veste ... Cette fois-ci ça m'étonnerai que ce soit un malentendu...
-Ce gars exagère, répondit Speed, qui avait l'habitude d'être dans ce genre de situation. Il a fracassé la tronche à un de mes gars, du coup on a employé la légitime défense ... De plus, ce gars était en tord, on l'a surpris en train de violer cette fille, termina t-il en pointant Charlotte du doigt.
-Est-ce vrai ?»
Kayle laissa Charlotte partir de son étreinte. Elle alla alors se planter vers Speed, en face de l'inspecteur. Elle se sentait bien auprès de Kayle, cela ne lui posait donc aucun problème de prétendre s'être faite violée par un beauf. Elle prit la parole :
«Oui, c'est vrai. Cet homme m'a délibérément violée. Il n'avait pas à le faire... C'était ... Atroce...»
Elle fit mine de fondre en larmes aux pied de l'inspecteur Fox, qui fut surprise par cette réaction.
«Bien... Dans ce cas-là... Je repasserai plus tard... Je m'excuse si je vous ai choquée en évoquant cet homme...
-Aucun problème, Inspecteur...», murmura Charlotte en se relevant.

Si Fox avait du mal à croire ce qu'elle venait de voir, elle devait continuer son travail de policière... Et enquêter là-dessus ...
Quelque chose lui paraissait louche ... Speed n'allait décidément pas pouvoir être tranquille pour planifier son attaque... Il regarda la Chevrolet reculer et s'en aller. Si la police commençait à s'en prendre aux Lost, alors il allait vite devoir renoncer à son plan ...

To be continued...

NOUVEAU PERSONNAGE : L'inspecteur Carmelita Montoya Fox , de la saga Sly Cooper

Voilà qui devrait corser l'histoire...


Dernière édition par Fast-Subaru71 le Ven 23 Oct - 23:22, édité 2 fois

____________________________________________________________________________

Fan inconditionnel de voitures, de Metallica et adolescent trop curieux Hap
Mon Deviant Art : http://fast-subaru71.deviantart.com/
Ma chaine YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCQjfPoVinAu5_oBRRMNJBhQ
Spoiler:



avatar
Fast-Subaru71
Niveau: 51

Age : 18
Localisation : Bourgogne (71)
Réputation : 170
Messages : 1123
Date d'inscription : 14/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://fast-subaru71.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: ["Feuilleton"] The Lost Motorcycle Club [Spin off de HEDGEHOGZ]

Message par Hideki Kamiya le Ven 13 Mar - 0:04

La réaction de Charlotte... Hap

Vite, le prochain chapitre ! Cool
avatar
Hideki Kamiya
Niveau: 34

Age : 17
Localisation : PlatinumGames, Japan
Réputation : 88
Messages : 410
Date d'inscription : 09/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://platinumgames.co.jp

Revenir en haut Aller en bas

Re: ["Feuilleton"] The Lost Motorcycle Club [Spin off de HEDGEHOGZ]

Message par Valoo le Ven 13 Mar - 19:01

Ça donne envie de lire la suite x)

____________________________________________________________________________


avatar
Valoo
Niveau: 41

Age : 19
Localisation : 974 reprezent
Réputation : 82
Messages : 650
Date d'inscription : 20/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Bientôt 900 messages, ça se fête avec un nouveau chapitre de TLMC !

Message par Fast-Subaru71 le Dim 15 Mar - 3:34

Merci pour les avis, je suis content que la fiction plaise ^^.

Part 10 : A dad's problem

Cela faisait environ une semaine que les Lost étaient surveillés par la police.
Si Speed avait pu consulter ses hommes pour organiser l'opération, il avait été contraint de la retarder. De plus, il lui fallait se fournir des explosifs au cas où, et le fait de ne rien faire bloquait complètement l'activité du gang.
Les bikers écoutaient du AC/DC et du Metallica tout au long de la journée, attendant de mettre à exécution leur plan.

Au commissariat, l'inspecteur Fox étudiait le cas du gang. Ce qui l'étonnait, c'était le casier judiciaire vide de Speed. Mais cette histoire avait de quoi la troubler, car le père du leader du gang, l'inspecteur Shadow Robotnik, était l'un de ses collègues. De plus, comment un homme aussi jeune pouvait-il détenir le permis de conduire ainsi que le permis poids lourds alors qu'il avait sa majorité depuis environ 4 ou 5 mois, et surtout comment pouvait-il avoir tant d'influence ?
C'est à ce moment qu'elle prit en compte un facteur important : Shadow était quelqu'un qui influençait et avait de l'autorité sur beaucoup de monde, alors pourquoi pas son fils ?

Les autres policiers étaient en train de s'occuper de l'affaire du viol de Charlotte dans le parking. Shadow, lui, était chargé d'une autre enquête. Ou plutôt, il n'en avait pas encore : inspecter les quartiers et intercepter des voitures de délinquants lui suffisait depuis sa dernière mission, qui s'était déroulée de manière atroce. C'était son heure de pause : il savourait donc dans son bureau un café accompagné de deux ou trois biscuits cuisinés par Rouge. Face à lui, un ordinateur, une photo de Jeff et Speed jouant avec des fusils airsoft et un portrait de son adorable conjointe qui illuminait sa vie. Il termina de manger ses biscuits en finissant son café et commença à fixer la photo : c'était elle, celle qui avait finalement embelli sa vie. Il se leva, et commença à regarder à la fenêtre de son bureau : il pouvait voir les autres immeubles ainsi que les voitures qui circulaient.
Il fut tiré de sa rêverie lorsque il entendit quelqu'un toquer à la porte de son bureau : c'était l'inspecteur Fox. Les deux collègues se saluèrent et Shadow laissa Fox entrer dans la salle et s'installer à la place où il recevait d'habitude des témoins, des victimes ou des suspects, en face de son bureau.
«Eh bien, Carmelita, ça m'étonne de te voir ressurgir comme ça. Je croyais que tu traitais un dossier important sur The Lost Motorcycle Club ...
-C'est le cas. De toute manière tu n'aurai jamais pu travailler sur ce dossier, étant donné que ton fils est impliqué : c'est même le leader .»
Shadow ricana et lui répondit :
«Je le sais depuis longtemps, je connais mieux mon fils que toi ! C'est juste un groupe de bikers plus ou moins politiquement correct qui fait parler de lui en ville.
-Inspecteur Robotnik, votre fils est accusé d'avoir organisé un kidnapping. Arrêtez donc de prétendre en savoir plus...»
Shadow perdit son air décontracté pour arborer un air déconcerté sur son visage. Il fixa Fox, puis il tourna la tête et observa la photo de Speed et son demi-frère. Il commença à répondre :
«J'ai fais des erreurs dans ma vie. À l'âge de Speed, je venais d'intégrer la police, mais mon casier judiciaire était déjà un peu rempli. Speed, lui, ne vit comme personne. Jeff n'a cessé de lui dire que la perfection n'était pas de ce monde. Speed l'a compris, mais cela ne l'a point reconduit dans le droit chemin. C'est même vachement bizarre que son casier soit encore vierge.
-Merci de m'avoir évité une blague sur le dépucelage, Shadow. Cependant, est-ce que tu penses Speed capable d'enlever quelqu'un pour le séquestrer ?
-Honnêtement, Speed fait beaucoup de conneries, mais ce genre de conneries, c'est pas trop son style, sauf peut-être s'il y est contraint ou si cela peut lui éviter des ennuis...
-En tout cas, il a permis de révéler ce qui s'était produit sur la parking du vieux dépôt. Et c'est une bonne chose.
-Mon fils n'aime pas commettre de gros délits. Il est certes assez inquiétant au premier abord, mais je le vois un peu comme un justicier politiquement incorrect.
-On verra. Mis à part les fusillades contre les Vagos, les Lost ont l'air d'avoir un certain code d'honneur et pas mal d'organisation, ajouta Carmelita. Ça change des dealers ou des tueurs à gages.»
Elle quitta ensuite le bureau, après que Shadow lui ait donné le dernier biscuit qu'il lui restait.
Les éléments qu'elle venait de découvrir allaient lui permettre de mieux décoder Speed, et éventuellement de prévoir ses actions. Un challenge de taille qu'elle comptait bien relever...

To be continued...


Dernière édition par Fast-Subaru71 le Lun 16 Mar - 22:20, édité 1 fois

____________________________________________________________________________

Fan inconditionnel de voitures, de Metallica et adolescent trop curieux Hap
Mon Deviant Art : http://fast-subaru71.deviantart.com/
Ma chaine YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCQjfPoVinAu5_oBRRMNJBhQ
Spoiler:



avatar
Fast-Subaru71
Niveau: 51

Age : 18
Localisation : Bourgogne (71)
Réputation : 170
Messages : 1123
Date d'inscription : 14/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://fast-subaru71.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: ["Feuilleton"] The Lost Motorcycle Club [Spin off de HEDGEHOGZ]

Message par Valoo le Dim 15 Mar - 19:18

Je sais pas quoi dire, j'ai juste envie de connaître la suite xD

____________________________________________________________________________


avatar
Valoo
Niveau: 41

Age : 19
Localisation : 974 reprezent
Réputation : 82
Messages : 650
Date d'inscription : 20/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ["Feuilleton"] The Lost Motorcycle Club [Spin off de HEDGEHOGZ]

Message par Fast-Subaru71 le Lun 16 Mar - 3:26

Part 11 : Dans la tête de Speed...

Le lendemain matin, la maison de Shadow commençait à s'agiter : Jeff mangeait son légendaire bol de Chokella en lisant les petites annonces d'AutoRetro, Rouge qui venait d'obtenir un congé mangeait quelques tartines avec un café lorsque Speed se leva. Ce dernier arriva tranquillement, en caleçon ,et vint s'asseoir en face de son frère.
Jeff lança alors sa réplique habituelle :
«Speed ! Je t'ai déjà dit de pas te pointer à moitié à poil à table le matin !
-Je sais, je sais. »

Speed alla se sortit une tasse et prit un café. Rouge le regardait, calmement. Elle connaissait très bien le punk, comme s'il était son propre fils. Cela ne la dérangeait pas qu'il soit en caleçon le matin. Elle était habituée à ce comportement. Elle savait que Jeff n'était pas dérangé non plus, malgré ses reproches habituels envers cette attitude.
Plus tard dans la matinée, Speed se rendit au QG des Lost. Il avait prévu de se faire livrer de l'armement en dehors de la ville pour éviter d'être vu par les policiers. Il demanda à Rayan de monter avec lui dans le Western Star 4800 pour lui servir d'escorte. Kayle et Charlotte venaient aussi, à bord d'une Renault 16. Il allaient rouler devant le Green Goblin Truck, afin de lui ouvrir la voie.
Un policier à bord d'une Renault Mégane banalisée vit la Renault 16 TX quitter la cour, suivie par l'imposant camion de Speed.
Au commissariat, Fox étudiait le cas de Speed avec Shadow. Si celui-ci ne pouvait pas participer à l'enquête, il pouvait y contribuer en apportant des éléments pour mieux comprendre Speed.
Soudain, le commissariat reçut un appel radio du policier, indiquant un déplacement du Green Goblin Truck. Un officier se chargea de communiquer l'information à Fox, qui se rua à sa Chevrolet Lumina personnelle afin de les prendre en filature. Carmelita Fox avait fait un choix risqué, car les Lost connaissaient déjà sa voiture, ce qui pouvait faire louper sa mission. Le convoi était désormais en train de quitter la ville pour se rendre au lieu de rendez-vous, à savoir une décharge. Fox arriva sur la départementale menant à ce dépotoir juste à temps pour se retrouver derrière la remorque du camion. Elle éteignit et rangea le gyrophare posé sur le toit de sa voiture en vitesse avant d'être repérée. Elle réfléchissait. Speed avait l'air d'un bandit, mais il n'agissait apparemment pas contre les forces de l'ordre...
Speed et Rayan gueulaient joyeusement Master Of Puppets de Metallica quand le leader finit par regarder dans son rétroviseur gauche.
«C'est bien calme ici. On a juste une voiture américaine un peu bricolée derrière nous.
-Speed, parles pas trop vite. Il se peut que d'autres voitures arrivent. Cette route est tout de même assez fréquentée...
-Je le sais, répondit le chauffeur en regardant à nouveau son rétroviseur. Dis donc, ce serait pas une vieille Buick derrière ?
-La calandre est bizarre, mais on dirait plutôt une Chevrolet Lumina.
-Une Lumina ? On en voit quasiment jamais ! Sauf celle de l'inspecteur Fox qui a débarqué au QG hier avec sa calandre biz... Attends une minute...»
Speed regarda à nouveau son rétroviseur : plus de doutes, c'était la même voiture. Il accélèra et klaxonna la Renault devant lui pour tenter de semer la belle policière. Fox constata que la vitesse du convoi avait augmentée. Elle réfléchit...
«Speed cherche à me semer... Il devrait se calmer si je disparais de son rétroviseur ...»

Elle se rapprocha du convoi et tourna à droite, dans un petit chemin. Rayan la vit se précipiter sur le chemin en gravier en mettant son gyrophare. Il le dit à Speed, qui décida tout de même de doubler Kayle et de se ruer vers la décharge.
Pendant ce temps, Fox se mit à réfléchir : où Speed pouvait-il bien se rendre ? Si il était escorté d'une voiture, c'est que ça devait être important. Elle réfléchit encore ... Si il était escorté, c'est qu'il y avait un risque... Elle fit demi-tour, sortit du chemin et se dépêcha de rattraper le convoi. Elle alluma son gyrophare et sa sirène en doublant Kayle, avant de les rééteindre et de poursuivre le semi-remorque. Elle se rapprocha un maximum du camion et se décala vers la droite, pour n'être visible que dans le rétroviseur de Rayan. Le clignotant droit de la remorque s'alluma et le camion alla se garer auprès d'une camionnette Peugeot J9. Carmelita se gara derrière une benne et observa la scène : Speed et Rayan chargeaient des caisses d'armes et de munitions, ainsi que d'explosifs dans la remorque. Speed paya les trafiquants, qui s'en allèrent à bord de leur J9. Speed s'apprêta à repartir lorsque Ray lui dit :
«Et Fox ? Si elle nous trouve, on va morfler ...»
Fox communiqua par radio l'immatriculation du Peugeot J9 des trafiquants ainsi que la direction dans laquelle ils étaient partis, en tentant d'être la plus discrète possible. Elle redescendit son auto et regarda les deux bikers depuis son abri. Speed et Ray discutaient. Une question lui venait à l'esprit : devait-elle les arrêter maintenant pour possession d'armes illégale ?
La Renault 16 passa près de la décharge et s'arrêta pour attendre la camion. Fox se planqua alors derrière sa voiture et passa derrière sa benne pour observer les mouvements du camion. Speed était remonté dans le camion et avait l'air de parler. Ce que Fox ne savait pas, c'est que Kayle l'avait vue et était en train d'en informer Speed en utilisant leurs radios CB, le moyen de communication habituel des routiers ainsi que des Lost pour communiquer entre véhicules.
Speed redescendit du camion et se dirigea vers un buisson près de la benne, faisant semblant d'uriner dedans. Fox retourna derrière sa voiture sans faire de bruit quand elle entendit soudain une voix.
«Inspecteur Fox... Toujours après nous, hein ?»
Elle se retourna et vit Speed qui s'approchait d'elle. Elle posa la main sur la poignée de porte avant de la relâcher. Si Speed n'en voulait pas aux flics, alors elle ne craignait rien. En revanche, elle avait clairement prouvé aux Lost qu'elle n'avait pas confiance en eux et qu'elle les poursuivait, et cela allait peut-être lui coûter cher.
Speed se rapprocha d'elle. Elle le regarda en se tenant contre sa voiture. Speed la regarda furtivement, s'éloigna un peu, observa la calandre de la Chevrolet Lumina avant de retourner face à Fox. Il plongea un regard noir dans ses yeux, et lui dit :
«Vous n'avez pas à vous mêler de mes affaires. Du moins pas de cette manière. Sachez, Inspecteur, que je suis quelqu'un qui n'a rien contre la loi. Il m'arrive de l'enfreindre, mais même certains flics l'enfreignent sans s'en rendre compte. Je ne pense pas que vous en fassiez partie mais...»
Speed s'arrêta, une lueur d'incertitude se faisait voir dans ses yeux. Il arrêta de regarder Fox et se mit à regarder une touffe d'herbe en fronçant les sourcils. Il grogna avant de reprendre :
«Si vous voulez m'arrêter, faites le maintenant. Je m'humilie à vous parler mais vous ... Enfin, vous êtes inspecteur de police, vous. Vous avez le droit de ramener les gens à l'ordre, pas moi.
-Je n'ai nulle intention d'arrêter les Lost si ils ne dérangent pas la vie des citoyens de Chaos City. Vous semblez penser que je veux à tout prix vous arrêter, mais je ne fais que mon travail...»
Le regard de Carmelita ne trompait pas : elle cherchait à déstabiliser son opposant. Mais elle savait qu'elle n'y arriverait pas, car Speed n'était pas suffisamment idiot pour cela. C'était plus un jeu pour elle qu'une réelle discussion. Le leader des Lost répondit :
«Bien, dans ce cas là, faites votre travail.»

Kayle monta dans le camion pour livrer la cargaison au QG, suivi de Ray et de Charlotte dans la Renault 16, tandis que Fox s'en alla conduire Speed au commissariat. D'habitude, dans les voitures de police, les interpellés prennent place à l'arrière, mais comme il s'agissait de la voiture personnelle de Carmelita, elle laissa Speed prendre place à l'avant. Elle comptait amasser plus d'informations sur lui en l'interrogeant dans son bureau, au commissariat.
Speed semblait peu dérangé, car il ne pensait pas se retrouver en taule. De plus, la place passager lui offrait une belle vue sur le décolleté de Fox, alors pourquoi se plaindre ?
Fox avait compris une chose : si Speed la respectait beaucoup, il avait tout de même une attirance pour elle. Il faut dire qu'elle était assez sexy... Mais l'inspecteur avait confiance et savait que Speed ne tenterait pas de la violer soudainement. Cependant, elle voulait être capable de mieux comprendre la mentalité de Speed, car cela lui permettrait d'émettre des hypothèses quand aux intentions des Lost.
Speed avait décidément bien arrangé la situation pour se rapprocher de la police... Et Fox semblait prête à se mettre à la place de Speed pour mieux comprendre de quelle manière il dirigeait son gang et voulait découvrir de quelle manière il raisonnait, car voir clair dans le jeu de son ennemi est toujours un avantage. Sauf qu'elle ne considérait pas Speed comme un ennemi...

To be continued...

_______________________________
Gros chapitre. La suite sera d'autant plus intéressante que Speed se rapproche des forces de l'ordre...
Sur ce, je vais me coucher, je rappelle que je suis toujours à l'écoute des lecteurs ^^ .


Dernière édition par Fast-Subaru71 le Ven 23 Oct - 23:47, édité 5 fois (Raison : erreurs)

____________________________________________________________________________

Fan inconditionnel de voitures, de Metallica et adolescent trop curieux Hap
Mon Deviant Art : http://fast-subaru71.deviantart.com/
Ma chaine YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCQjfPoVinAu5_oBRRMNJBhQ
Spoiler:



avatar
Fast-Subaru71
Niveau: 51

Age : 18
Localisation : Bourgogne (71)
Réputation : 170
Messages : 1123
Date d'inscription : 14/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://fast-subaru71.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: ["Feuilleton"] The Lost Motorcycle Club [Spin off de HEDGEHOGZ]

Message par Fast-Subaru71 le Mer 18 Mar - 2:02

EDIT : Il est mieux maintenant non ?

Part 12 : Le Deal

Une fois arrivés au commissariat, Speed et Fox descendirent de la voiture et pénétrèrent dans l'immeuble de 5 étages.
«Les salles où on enquête sont au deuxième étage. Je vous invite donc à me suivre, pour aller à mon bureau, au quatrième étage.»
Speed suivi l'inspecteur. Ils prirent l'ascenseur et se retrouvèrent dans un couloir, avec plusieurs portes numérotées, avec le nom de l'officier occupant le bureau en dessous. Fox se dirigea vers son bureau et demanda à Speed de s'installer pendant qu'elle se préparait un café avec la cafetière du couloir.
Le leader alla donc s'asseoir sur la chaise en face du bureau de Fox et commença à observer celui-ci. Il y avait une montre qui traînait, mais sinon le bureau paraissait très sobre et chargé uniquement du nécessaire, excepté un médaillon avec une étoile de la police.
Carmelita entra avec son café et s'installa en face de l'interpellé, en rangeant un dossier.
«Bien, monsieur Speed Robotnik. Je m'intéresse beaucoup à vous en ce moment car l'affaire du viol de Charlotte Montéryl a soulevé des questions quand aux agissements des Lost. Je rappelle tout de même que c'est un gang craint par ses ennemis et par les autres, mais admiré pour son code. En effet, il semblerait que les Lost aident les citoyens de temps à autres.
-On s'aide principalement entre nous, mais si on peut aider les autres...»
Fox le regarda en buvant une gorgée de café et reposa son verre en plastique sur la table. Elle avait prit un air plus sérieux et fronçait un peu les sourcils, en fixant les yeux de Speed. Ce dernier avait du mal à garder son regard en direction de la policière, il avait plutôt tendance à contempler son décolleté.
Elle continua :
«Vos hommes, cependant, auraient déjà commis des vols, des viols, et diverses infractions dont votre achat d'armes.
-Je ne fais que le nécessaire pour le gang. Si la police a un problème avec cela, on vous attend...»
Speed ria un peu puis s'arrêta pour s'excuser. Fox semblait chercher quelque chose de la part de Speed.
«Qu'est-ce que vous regardez ?!», demanda-t'elle brusquement à Speed qui avait fixé son regard sur sa poitrine.
Le leader continua de se retenir et annonça à Fox :
«À vrai dire, vous êtes une femme superbe et très intelligente, ce que j'admire fortement...
-Mon œil, vous profitiez juste de ce moment pour me mater ! Vous semblez un peu trop perverti, Speed, arrêtez tout de suite ça !»
Speed arrêta. Fox l'observait toujours, guettant la moindre émotion sur son visage. Elle vit soudain comme une larme se former dans l'œil de son suspect.
«Inspecteur, vous allez me trouver stupide mais... Beaucoup d'entre nous sont fascinés par votre beauté et votre capacité à vaincre les délinquants. Autrefois, je voulais devenir flic. Mais maintenant, je tente de venir en aide à la population grâce au gang... Pourquoi voudriez vous...
-Sachez que si vous êtes fasciné par moi, je suis actuellement fascinée par vous. Ce qui explique ce rendez-vous. Mais, vous m'avez prouvé votre perversion, bravo.
-Désolé... , murmura Speed.
-Je voudrais comprendre comment vous gérez les Lost. Il semblerait que j'aie appris une bonne partie de votre manière de penser, mais j'aimerais pouvoir instaurer un dialogue entre la police et les Lost. Pour cela, j'ai besoin de vous. De plus, j'aimerais apprendre à mieux vous connaître. J'aimerais donc vous proposer un marché.»
Speed réfléchit et demanda quelles étaient les conditions.
Carmelita répondit :
«Vous viendrez chez moi. Si possible, le soir, à la fin de mon service. Vous me feriez part de ce que vous prépareriez avec votre gang, et je vous ferais part de mes pensées à ce sujet. Pas en tant que policière, en tant que citoyenne. Bien sûr, je ne dévoilerai rien à la police. On commencerai demain soir, vers 20 heures.»

Speed réfléchit et décida d'accepter. L'idée d'aller chez Fox réveillait ses fantasmes enfouis.
En faisant ça, Speed ne s'était pas posé de question et se jetait droit dans la gueule du loup. Quel était le plan de Fox ? Telle était la question non élucidée de Speed...
Il sortit du bureau, seul, et descendit calmement au rez-de-chaussée grâce à l'ascenseur. Fox resta dans son bureau à réfléchir. Son deal avec Speed était dangereux pour elle car cela l'impliquait dans les affaires du gang. De plus, elle n'était pas à l'abri d'une quelconque tentative de viol de celui-ci. À vrai dire, même si il avait tout pour déplaire et même si elle avait été un peu dure avec lui pendant l'entretien, elle s'était plus ou moins attachée à lui. Les bandits étaient habituellement violents avec elle, pas Speed. Son seul regret était de ne pas avoir pu plus discuter avec ce garçon. Mais il n'était pas trop tard. Elle se rua aux escaliers, descendit au rez-de-chaussée et aperçu Speed qui venait de quitter le commissariat.

Celui-ci se retourna en l'entendant courir.
« Décidément aujourd'hui vous m'en voulez !
-Laissez moi au moins vous ramener chez vous...
-Je dis pas non, c'est assez loin.»

Les deux remontèrent dans la Chevrolet. Carmelita profita du voyage pour discuter avec Speed. Ils finirent par arriver devant le portail de la grande maison de Shadow.
«Bon, monsieur Robotnik, je vous pose ici, je suppose ?»
Mais Speed ne l'écoutait pas... Il regardait un médaillon qui traînait dans sa poche, représentant une photo de Maria Robotnik. Fox l'aperçu et demanda :
«Pourquoi vous attristez vous face à cette photo ?»
Speed soupira et répondit :
«C'est ma mère. Elle m'a élevé dans l'espoir de faire de moi l'enfant idéal... Mon père était quand même là pour éviter qu'elle dérape. Jusqu'au jour où... Il l'a trompée car il n'en pouvait plus d'elle. Ils se sont donc séparé, ma mère devenant à moitié folle... La nouvelle compagne de mon père était Rouge, une de ses amies d'enfance, et la personne avec qui il trompait Maria...»
Speed s'arrêta. Fox voyait qu'il était attristé par ce qu'il racontait...
Le leader descendit et se rendit chez lui en regardant ses pieds. De son côté, Carmelita pensait que cette enfance tourmentée avait permis à Speed de devenir ce qu'il était...
L'enquête continuait...

To be continued...
_______________________________________
J'étais trop fatigué pour écrire ce chapitre. La qualité n'est donc pas au rendez-vous et je risque fortement de le modifier, voire le supprimer. En attendant, je vous le laisse, n'hésitez pas à me faire part de votre avis ! Ange
Dors


Dernière édition par Fast-Subaru71 le Ven 23 Oct - 23:57, édité 4 fois

____________________________________________________________________________

Fan inconditionnel de voitures, de Metallica et adolescent trop curieux Hap
Mon Deviant Art : http://fast-subaru71.deviantart.com/
Ma chaine YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCQjfPoVinAu5_oBRRMNJBhQ
Spoiler:



avatar
Fast-Subaru71
Niveau: 51

Age : 18
Localisation : Bourgogne (71)
Réputation : 170
Messages : 1123
Date d'inscription : 14/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://fast-subaru71.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: ["Feuilleton"] The Lost Motorcycle Club [Spin off de HEDGEHOGZ]

Message par Valoo le Mer 18 Mar - 16:37

Sympa, mais il y a une phrase qui ne fait pas très "naturelle" pour moi ( Sachez que si vous êtes fasciné par moi, je suis actuellement fascinée par vous. Ce qui explique ce rendez-vous. De plus, vous m'avez prouvé votre perversion, bravo. )  Le "de plus" ne me semble pas logique, je dirais plutôt "mais" par ce que ça colle pas trop avec le "le suis fascinée par vous" ... après peut être que c'est voulut x) 

Aussi, je ne comprend pas trop l'intérêt de cette phrase "Les salles où on enquête sont au deuxième étage." Pour moi, un policier n'explique pas comment un commissariat marche à une personne à qui il ordonne de le suivre Clown 


vwala

____________________________________________________________________________


avatar
Valoo
Niveau: 41

Age : 19
Localisation : 974 reprezent
Réputation : 82
Messages : 650
Date d'inscription : 20/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ["Feuilleton"] The Lost Motorcycle Club [Spin off de HEDGEHOGZ]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum